Que se passe-t-il dans le monde ?

< Retour au menu

  • Canicules, incendies, fonte des glaces... Comment l'Arctique a traversé l'été de tous les records
    D'abord, la Sibérie a connu des températures extrêmes. Puis, plus à l'ouest, dans le Svalbard, à mi-chemin entre la Norvège et le pôle Nord, le thermomètre a affiché des températures allant jusqu'à 10 °C au-dessus des normales saisonnières pendant plusieurs jours. Ces phénomènes, qui se sont accompagnés d'incendies hors normes et d'une fonte accélérée des glaciers et du permafrost, inquiètent ceux qui vivent au milieu de cet écosystème fragile. A l'avant-poste du réchauffement climatique, ils nous expliquent pourquoi ce qu'ils observent aujourd'hui nous concerne déjà. 
  • Dresde : la renaissance d'une cathédrale détruite pendant la guerre
    Direction Dresde en Allemagne, pour l’histoire d’une renaissance. La cathédrale, détruite par des bombardements britanniques en 1945, a été reconstruite pierre par pierre. Elle est aujourd’hui un symbole de la réconciliation anglo-allemande.
  • Pourquoi Paris impose-t-il le masque aux coureurs, alors que l’OMS le dénonce ?
    Depuis lundi, le port du masque est obligatoire dans une centaine de zones de la capitale. Les joggeurs sont bien concernés par cette mesure, alors que l'OMS déconseille fortement de porter un masque lors d'une activité physique.
    Liberation.fr
  • En Belgique, une “bagarre de plage” prend des proportions nationales
    La canicule a provoqué un afflux vers la (courte) côte belge le week-end dernier. Une violente rixe impliquant notamment de jeunes Bruxellois a éclaté, et la police est intervenue. L’affaire est remontée jusqu’au Parlement et plusieurs mesures ont été prises pour limiter le tourisme “d’un jour”. La presse souligne que ce qui aurait dû rester un “banal fait divers” a pris une ampleur considérable et fait les affaires de l’extrême droite.
  • Le masque n'est pas obligatoire à Paris pour les cyclistes
    MASQUE OBLIGATOIRE - Le Premier ministre Jean Castex a laissé aux préfets le soin de s’organiser concernant le port du masque obligatoire, ils le font avec plus ou moins d’accrocs. À Paris, la préfecture de police a ainsi fait machine arrière concernant les transports dits “doux”, soit les vélos et les trottinettes. Dans un communiqué diffusé ce mercredi 12 août, la préfecture de police fait machine arrière, et précise que “seuls les piétons doivent porter le masque, y compris s’ils font du sport”, dans les zones concernées par l’arrêté préfectoral, à l’inverse des cyclistes. Pourtant, le précédent communiqué sur le sujet incluait bien les vélos et les trottinettes . ″Étant de passage”, les usagers de ces modes de circulation ne sont plus concernés au motif qu’ils “ne font pas courir de risque de contact dans les voies dans lesquelles ils circulent”. Autrement dit: la chaussée et les pistes cyclables ne sont pas considérées comme des zones de contamination.  Les coureurs sont en revanche toujours obligés de le porter.Contrairement à ce qu'elle avait indiqué dans un premier temps, la Préfecture de police de Paris précise que "seuls les piétons" (mais même ceux qui qui font du sport) sont concernés par le port du masque obligatoire. Cyclistes et automobilistes ne le sont finalement pas. 😷 pic.twitter.com/cCNuF6AADn— Nicolas Berrod (@nicolasberrod) August 12, 2020Ce rétropédalage en règle devrait en tout cas donner du grain à moudre à ceux qui réclament une obligation pure et simple du mort du masque sur le tout le territoire. Une option pour le moment écartée par le gouvernement, qui préfère s’appuyer sur le couple maire-préfet pour prendre les mesures “les plus adaptées” selon les situations. À ce titre, la préfecture de police de Paris annonce au passage travailler “en liaison avec la ville de Paris” à “une extension des zones concernées par le port du masque obligatoire” dans la capitale, à la suite des annonces du Premier ministre.  À voir également sur Le HuffPost: Pour Castex, l’épidémie de coronavirus évolue “dans le mauvais sens”LIRE AUSSI Une infirmière agressée dans un bus pour avoir réclamé le port du masque Hoquet, perte de cheveux...ces symptômes inattendus du Covid
    Romain Herreros
  • Dresde : la renaissance d'une cathédrale détruite pendant la guerre
    Direction Dresde en Allemagne, pour l’histoire d’une renaissance. La cathédrale, détruite par des bombardements britanniques en 1945, a été reconstruite pierre par pierre. Elle est aujourd’hui un symbole de la réconciliation anglo-allemande.
  • Coronavirus : « Pire, on ne peut pas faire »… Dans les Ehpad, la double peine canicule et Covid-19
    A Mulhouse, ville particulièrement touchée par le coronavirus au printemps, c'est maintenant la canicule qui éprouve fortement les maison de retraite
    no-reply@20minutes.fr (No Reply)
  • Iran : Rohani espère que Washington ne prolongera pas l'embargo sur les armes
    Le Conseil de securite de l'ONU s'apprete a voter une proposition des Etats-Unis visant a prolonger l'embargo sur les ventes d'armes a l'Iran.
  • Explosion à Beyrouth : Plus de la moitié des hôpitaux de la capitale « hors service »
    L’OMS précise que trois des plus importants établissements de la ville sont hors d’état de fonctionner
    no-reply@20minutes.fr (No Reply)
  • Ligue 1 : « On se veut responsables », Nice préfère le huis clos pour recevoir Lens en ouverture
    Nice se réserve le droit de changer d’avis pour la venue du PSG le 20 septembre si la situation sanitaire s’améliore
    no-reply@20minutes.fr (No Reply)
  • Île Maurice : les efforts s’accentuent contre la marée noire
    Les opérations de pompage se poursuivent au large de l’Île Maurice pour tenter d’endiguer la marée noire qui souille la côte sud-est du pays. Une véritable course contre la montre.
  • Comment marche le partenariat liant «CheckNews» à Facebook ?
    «Libération» a été accusé d'avoir fait censurer par le réseau social le billet d'un ancien journaliste de «La Vie».
    Liberation.fr
  • Liban : sept films à voir ou revoir pour mieux comprendre la crise que traverse le pays
    Le Liban fait face à une importante crise économique, politique et sociale, que le drame des explosions n'a fait que remettre en lumière. Dans les yeux et les oeuvres de ses cinéastes, on peut essayer d'en comprendre certains aspects. 
  • Mort de Sumner Redstone, magnat américain des médias, à 97 ans
    Sumner Redstone etait president des conseils d'administration de CBS et Viacom jusqu'en 2016. Il laissera l'image d'un homme >.
  • Le gouvernement défend la réautorisation des néonicotinoïdes pour « garder une filière sucrière en France »
    Le gouvernement a annoncé jeudi dernier qu’il préparait une modification législative afin d’autoriser les agriculteurs à utiliser dès 2021 et jusqu’en 2023, maximum, des semences de betteraves enrobées de cet insecticide interdit depuis 2018.
  • Canicule: fin de l'alerte rouge, 44 départements toujours en orange
    MÉTÉO - L’alerte rouge à la canicule qui concernait encore 13 départements a été levée ce mercredi 12 août, mais 44 départements sont toujours en vigilance orange, a annoncé Météo-France.“Fin de l’épisode caniculaire de niveau rouge”, a écrit Météo-France dans son dernier bulletin, estimant que ce niveau d’alerte “ne se justifie plus”.Les 13 départements concernés (Hauts-de-France et d’Île-de-France), qui ont encore enregistré ce mercredi des températures entre 32 et 36°C, restent malgré tout en vigilance orange, tout comme 31 autres départements d’un grand quart nord-est du pays.🔶 76 dpts en #vigilanceOrangeRestez informés sur https://t.co/rJ24zzmmy4pic.twitter.com/AS5RnhpwDt&mdash; VigiMétéoFrance (@VigiMeteoFrance) August 12, 2020“Les températures commenceront à baisser par l’ouest en liaison avec la dégradation orageuse en cours, se prolongeant demain jeudi, et la baisse des températures se généralisera à l’ensemble du territoire”, a précisé Météo-France. “La canicule prendra fin vendredi en toutes régions”.En raison de cette dégradation orageuse qui risque d’apporter chutes de grêle et fortes rafales de vent, 47 départements sont d’autre part en vigilance orange orages, sur la moitié ouest de la France. De nombreux départements ont donc une double vigilance orange, orages et canicule.À voir également sur Le HuffPost: En pleine canicule, de nombreux orages ont éclaté dans toute la FranceLIRE AUSSI: Pour éviter la noyade, oubliez ces trois réflexes Comment Parisiens, Londoniens et Espagnols font face à la canicule en plein coronavirus
    AFP
  • À Beyrouth, l'horreur que j'ai vécue quand tout a explosé
    Il est 18 heures passées lorsque, dans le hall de l’hôpital Hôtel-Dieu de France à Beyrouth, où je venais chercher les résultats de mon test de Covid-19, une gigantesque déflagration nous a propulsés à plusieurs mètres. La détonation était assourdissante. Les murs ont tremblé et tout a explosé.La grande porte en verre de l’hôpital que je venais de traverser, depuis quelques secondes, vient de voler en éclats. Le hall est saccagé. L’alarme est déclenchée. Deux corps gisent au sol. Des femmes hurlent. Des gens courent dans tous les sens. Je suis saisie par le désastre et je comprends l’ampleur du drame. La ville a été littéralement soufflée. Les années de guerre civile au Liban qui m’avaient conduite à un exil forcé me reviennent en mémoire. Je suis légèrement blessée, effarée dans ce hall rempli de poussière et de gravats. J’aide machinalement une dame à se relever, et, devant moi, une foule de gens se précipitent vers l’entrée de l’hôpital. Des vieux, des enfants, des femmes, des jeunes, ensanglanté.e.s et pour certain.e.s défiguré.e.s, ils accourent en direction des urgences. Des scènes apocalyptiquesPortable à la main, ne sachant toujours pas ce qui se passe, je descends au parking chercher ma voiture pour rentrer chez moi. Mais dès que je suis sur la route, je suis saisie par le désastre et je comprends l’ampleur du drame. La ville a été littéralement soufflée: les immeubles éventrés et les fenêtres à terre. Même durant la guerre civile, les destructions n’ont jamais été aussi fortes.  C’est terrible! C’est terrible! Je ne sais que dire. Les scènes que je vois sont apocalyptiques. Qques minutes après l’explosion qui m’a projetée sur plusieurs mètres, vous me percevez dans cette vidéo de l’HDF traversant la porte qui s’est écrasée à mes pieds. Sac à dos, téléphone à la main, blessée, effarée par ce qui nous arrive. #Liban#LebanonExplosion#RevolutionNowpic.twitter.com/kuvdMcwYMV— Rita Maalouf (@Rita_Maalouf_) August 9, 2020 Je me fraie un chemin dans les rues délabrées, puis, plus loin, à 500 mètres, je vois des blessé.e.s par centaines qui courent en direction de l’Hôtel-Dieu de France. Je m’arrête devant une jeune fille couverte de sang qui se tient l’œil. Elle a été énucléée. Je lui propose de l’emmener à l’hôpital à proximité de là où j’habite. Puis c’est un jeune homme, il est en sang mais je ne vois pas sa plaie.  C’est terrible!Klaxonnant pour pouvoir avancer au milieu des gens errants, je me précipite aux urgences. Les services sont débordés. Après avoir confié mes compagnons d’infortune à une infirmière, je file aussi vite que je peux vers l’appartement familial à quelques mètres de là.   Mon immeuble en ruineJe veux retrouver l’appartement. Je veux, à toute fin, pour des raisons un peu hors du temps, récupérer mon passeport français. Je reçois les premiers coups de fil d’amis. L’un des premiers est celui de Laurent Joffrin avec qui nous venons de lancer l’appel “Engageons-nous”. Je les écoute tout en répétant: c’est terrible! Et, voilà le second choc, l’immeuble est en ruine. Je ne réfléchis pas. Je monte les six étages, enjambant pierres et parpaings. L’odeur et les traces de sang sont partout sur les murs et au sol. Je découvre la porte d’entrée de l’appartement démolie. Tout est méconnaissable. Ma valise, que j’avais déposée la veille, lors de mon arrivée de Paris, derrière la porte de l’entrée a été propulsée 20 mètres plus loin. C’est terrible! Le salon donne dans le vide avec une vue sur le port de Beyrouth complètement en ruine, là où mon père travaillait. Sans m’y attarder, je pense à la guerre et à son cortège de destructions qui se sont succédé, réveillant en moi les traumatismes des années 1975 à 89. Je me mets à fouiller frénétiquement dans les gravats à la recherche de mes papiers et surtout de mon passeport français. Mon salon donne maintenant dans le vide avec une vue sur le port de Beyrouth complètement en ruine, là où mon père travaillait.Mon appartement dévasté comme des centaines d’autres à #Beyrouth....Légèrement blessée. Merci de votre solidarité et pensée pour les sans abris les morts et les blessés #Beyrouth#Beyrouthexplosionhttps://t.co/fcy9DBT4hjpic.twitter.com/P9sbvNVoLl— Rita Maalouf (@Rita_Maalouf_) August 6, 2020 Lorsque je saisis que les hurlements ne viennent pas de la rue mais de l’appartement d’en face, je m’extrais de ma fouille et je pénètre dans l’autre appartement tout autant saccagé. Ma voisine gît sur le sol et ne peut plus se mettre debout. Sa hanche lui fait horriblement mal, les jambes aussi. Ses cris me glacent. J’appelle les secours mais impossible de les joindre. Ils sont débordés. Mon frère qui passe prendre de mes nouvelles, après avoir constaté que sa clinique a été détruite, me dit: “elle a la hanche brisée, et peut-être le dos. Il ne faut pas la bouger”. Il arrive quand même à joindre les secours, qui ne viendront que 5 heures plus tard.Elle crie pendant plusieurs heures, sa mère à ses côtés ne sachant quoi faire pour atténuer sa souffrance, pendant que je fouille dans notre appartement pour trouver objets, photos et enfin mon passeport intact, légèrement égratigné, sous les décombres. Tout à coup, vers minuit trente, je peux partir en même temps que ma voisine. Des membres de ma famille sont venus me chercher et ainsi m’arracher à ma quête un peu folle à la lumière de mon iPhone puisqu’on était sans lumière et sans aucun réseau Internet.J’ai saisi mon oreiller et je pars avec, dans un Beyrouth meurtri comme jamais.  J’entends les sirènes. Je vois que tout le monde fait comme moi au mépris du danger. Ils cherchent dans les décombres les souvenirs d’avant. Cet avant malgré la banqueroute, la pauvreté pour cinquante pour cent de la population, la corruption, l’incurie de la classe politique (c’est bien une classe dont il s’agit). Ce passé peu glorieux semble, tout à coup, meilleur que la désolation du moment. Les hôpitaux ne désemplissent pas et déjà les questions se posent.  Comment en est-on arrivé là? Pourquoi a-t-on laissé ce pays s’enfoncer dans le chaos? La non-assistance à peuple en danger, depuis trop longtempsCette non-assistance à pays et donc à un peuple en danger me met en colère. Je sens qu’après l’abattement dû à ce coup du sort, elle va resurgir. Trop de peines, trop de malheurs, trop de pauvreté, trop de négligence coupable entretenue par la corruption. Avoir vécu dans un pays en guerre, ce passé chaotique a fait de moi une femme en France dédiant ses quelques dernières années à l’action politique. Dans cette France qui rassemble, où il est possible de dépasser les clivages de classes, de religions et d’origines. Ce rassemblement n’est-il pas finalement la demande incessante du peuple libanais?   Je veux, à toute fin, pour des raisons un peu hors du temps, dans une quête un peu folle, récupérer mon passeport français. Cela ne peut durer, malgré les cercles de fer des communautés qui enserrent le tonneau libanais qui se décompose, nous sommes à un tournant de l’Histoire du Liban. C’est l’après 4 août 2020!On connaît la résilience des Libanais. Mais elle passe par un changement radical. Une nouvelle constitution peut-être, comme ce fut le cas en Tunisie pour changer de régime. Je tente de dormir, épuisée, mais en vain, après avoir soigné mes plaies. Je serre mon oreiller (…) en me disant: “Le Liban c’est mon passé, pas mon avenir”. C’est terrible!!! À voir également sur Le HuffPost: Beyrouth: ces habitantes racontent la désolation dans les rues de la capitale libanaiseLIRE AUSSI Les dirigeants libanais alertés sur le risque d'explosion deux semaines avant le drame Témoignage: "Quand il a pris dans ses bras une Libanaise de Beyrouth, c’est tout le pays que Macron a réconforté"
    Rita Maalouf
  • Biélorussie : Qui est Svetlana Tikhanovskaïa, la principale opposante au « dernier dictateur d’Europe » ?
    Cette ex-enseignante de 37 ans a rassemblé des milliers de personnes dans ses meetings, faisant vaciller le pouvoir d’Alexander Loukachenko, à la tête du pays depuis vingt-six ans
    no-reply@20minutes.fr (No Reply)
  • Forbes : Dwayne Johnson reste l’acteur le mieux payé au monde
    Il est en tête du classement pour la deuxième année consécutive
    no-reply@20minutes.fr (No Reply)
  • Des affrontements entre civils et soldats au Soudan du Sud font 127 morts
    Dans le nord du pays, 82 civils et 45 soldats ont été tués au cours d’affrontements entre soldats et jeunes d’une communauté locale qui refusaient de se prêter à une opération de désarmement.
  • Tarn-et-Garonne : On vous explique pourquoi la centrale nucléaire de Gofech est à l’arrêt
    EDF a arrêté ce mercredi le réacteur n° 2 de la centrale nucléaire de Gofech. Pas en raison d’un incident mais parce que la Garonne est en surchauffe
    no-reply@20minutes.fr (No Reply)
  • Beyrouth : comment reloger les victimes ?
    Après la double explosion qui a ravagé une grande partie de Beyrouth (Liban), 300 000 personnes sont sans logement. Certains peinent à trouver une solution d’hébergement.
  • États-Unis : Kamala Harris, le choix historique de Joe Biden
    Aux États-Unis, c’est une décision historique. Kamala Harris a été choisie par le candidat démocrate Joe Biden pour être sa colistière. Ce serait la première vice-présidente noire s’il était élu.
  • Idriss Deby devient le premier maréchal du Tchad
    Célébrant sa distinction, marque de son pouvoir absolu, il éclipse l'anniversaire de l'indépendance du pays.
  • «Light of my life», «The Crossing», «Les Révoltés de l’an 2000»… Les films à voir (ou pas) au cinéma cette semaine
    Liberation.fr
  • Une nouvelle espèce de dinosaure proche du T-Rex découverte
    DINOSAURES - Après plusieurs mois d’études, plusieurs paléontologues de l’Université anglaise de Southampton ont conclu que les os de dinosaure découverts sur l’île de Wight appartiennent en fait à une espèce inconnue, de la même famille que le Tyrannosaure Rex.Ces fragments de squelette, au nombre de quatre, ont été trouvés à trois endroits différents du village de Shanklin, en 2019. Robin Ward, un chasseur de fossile, a fait cette trouvaille lors d’une visite en famille. “La joie que j’ai ressentie en trouvant ces os était absolument fantastique”, a-t-il déclaré dans le communiqué de presse l’université, paru mardi 11 août et qui révèle le nom de cette espèce: Vectaerovenator inopinatus. Le deuxième découvreur est aussi tombé dessus par hasard.Un squelette creuxMais le dernier, James Lockyer, était venu spécialement pour trouver des os. “J’étais en train de chercher à Shanklin, mais on m’avait dit que je ne trouverais pas grand-chose dans ce coin. Pourtant, je fais toujours exprès de chercher des lieux où personne ne va, et cette fois-ci, ça a fonctionné.”Les quatre fragments de squelette ont été donnés au musée des dinosaures de l’île, à Sandown, où ils sont exposés, mais aussi étudiés par une équipe de scientifiques de l’Université de Southampton.Après avoir eu la confirmation que ces os provenaient du même individu, les chercheurs se sont rapidement rendu compte que le squelette du dinosaure était particulier. Chris Barker, le doctorant de la faculté qui a dirigé l’étude, explique qu’ils ont “été frappés par la façon dont cet animal était creux: il est criblé d’espaces d’air. Certaines parties de son squelette devaient être très délicates.”Un spécimen de 4 mètres de longMalheureusement, les connaissances sur ces dinosaures de la période du milieu du Crétacé en Europe ne constituent pas une référence car elles sont assez pauvres. Mais une chose est sûr pour le scientifique, “n ne trouve généralement pas d’os de dinosaures dans les gisements de Shanklin, car ils ont été enfouis dans la mer. Il est beaucoup plus probable de trouver des huîtres fossiles ou du bois à la dérive, c’est vraiment une découverte rare.”Une trouvaille d’autant plus importante qu’elle prouve l’existence d’une nouvelle espèce de dinosaures. L’animal en question aurait vécu pendant le Crétacé, il y a 115 millions d’années, et devaient faire près de 4 mètres de long. L’équipe de chercheurs l’a ainsi nommé Vectaerovenator inopinatus.À voir également sur Le HuffPost: 30 tortues géantes issues d’espèces disparues ont été découvertes aux îles GalapagosLIRE AUSSI: Ce petit garçon a découvert le fossile d'un très vieux dinosaure Un nouveau raptor ressemblant à un Pokémon découvert en Mongolie
    Alice Sangouard
  • Lil'Buck, cygne danseur
    Ne a Memphis, il a appris a > sur le beton des parkings. Le doc de Louis Wallecan raconte la vie du prodige qui danse sur les pointes de ses sneakers.
  • Écosse : le déraillement d'un train fait des blessés graves
    Une enquete a ete ouverte pour determiner les circonstances de cet incident qui pourrait etre du aux conditions meteorologiques de la region.
  • Écosse : le déraillement d'un train fait des blessés graves
    Une enquete a ete ouverte pour determiner les circonstances de cet incident qui pourrait etre du aux conditions meteorologiques de la region.
  • Mohammad Javad Zarif : « Autoriser les Etats-Unis à détruire définitivement l’accord sur le nucléaire iranien serait retourner à la loi de la jungle »
    En cherchant à torpiller définitivement l’accord de 2015 sur le nucléaire iranien, l’actuelle administration américaine menace d’anéantir ce qui reste du multilatéralisme et du droit international, affirme, dans une tribune au « Monde », le ministre des affaires étrangères de la République islamique d’Iran.
  • Etats-Unis : bonne nouvelle pour les oiseaux migrateurs
    Une juge fédérale a rejeté, mardi, la décision de l'administration Trump qui visait à légaliser le fait de tuer des oiseaux protégés «non intentionnellement».
    Liberation.fr
  • Le grand chanteur angolais Waldemar Bastos est mort
    Voix de la sodade, exilé au Portugal pour fuir le chaos politique de son pays, sa carrière internationale décolle en 1998 avec l'album «Preta Luz». Il avait 66 ans.
    Liberation.fr
  • Mort de George Floyd : la justice américaine publie les vidéos tournées par la police lors de l'interpellation
    Deux vidéos de 31 et 35 minutes, filmées par les caméras piétons de deux des policiers impliqués, le 25 mai, montrent la panique de George Floyd lors de son arrestation.
  • VIDEO. Faut-il réduire la population de loups en France ?
    Un éleveur ovin et un naturaliste répondent à Brut.
  • "C'est un univers riche et plein d'humanité" : après la BD et la série, "Yakari" arrive au cinéma
    Créé il y a cinquante ans par les bédéistes Derib et Job, le célèbre petit indien s'invite dans les salles de cinéma le 12 août. Le coréalisateur Xavier Giacometti nous emmène dans les coulisses de cette nouvelle adaptation. 
  • Seine-Saint-Denis : une infirmière frappée dans un bus pour avoir réclamé le port du masque
    Selon une source policière, les deux jeunes ont frappé cette soignante "à coups de poings, de pieds et de tête avant de la mettre au sol".
  • Coronavirus : Nice décide de jouer son premier match de la saison de Ligue 1 à huis clos "par précaution"
    Confronté à une recrudescence de cas de Covid dans la région Sud-Est, le club choisit ainsi le huis-clos plutôt que les 5000 personnes autorisées.
  • Mort de George Floyd : la justice américaine publie les vidéos tournées par la police lors de l'interpellation
    Deux vidéos de 31 et 35 minutes, filmées par les caméras piétons de deux des policiers impliqués, le 25 mai, montrent la panique de George Floyd lors de son arrestation.
  • RECIT FRANCEINFO. Nous sommes le 16 août 2050 et voici à quoi ressemble la canicule dans l'Hexagone
    D'ici trente ans, les températures moyennes estivales vont augmenter de 0,6 à 1,3 °C dans l'Hexagone, selon le rapport Jouzel sur le climat futur en France. Franceinfo imagine à quoi ressemblera une journée de canicule en août 2050.  
  • Une Ligue des champions “unique et imprévisible” met Lisbonne sous les feux de la rampe
    Les phases finales de cette nouvelle édition de la Coupe d’Europe débutent ce mercredi 12 août au soir dans la capitale portugaise. Le PSG ouvre le bal d’un tournoi inédit, qui n’emballe pas tout le monde.
  • Nice-Lens: pourquoi le match se disputera à huis clos
    LIGUE 1 - Le match de la 1re journée de Ligue 1 Nice-Lens prévu dimanche 23 août (17h) se jouera à huis clos, a annoncé ce mercredi 12 août le président du club de football de l’OGC Nice Jean-Pierre Rivère à l’issue d’une conférence de presse.“Au vu de la situation sanitaire dans notre région, (...) et de l’accélération de la Covid-19, nous avons décidé de jouer face à Lens à huis clos”, a déclaré Jean-Pierre Rivère. “C’est peut être un excès de sagesse, mais le club se veut responsable”, a-t-il insisté.Le club a expliqué sur son site internet que cette “position ne préjuge évidemment pas de ce qui se passera ensuite” pour le reste du championnat.Nice s’adaptera à l’évolution sanitaire avec l’espoir que le 20 septembre prochain, date de la venue du PSG pour la prochaine journée de L1 programmée dans la capitale azuréenne, la pandémie sera “dans une phase descendante”.“On mesurera l’évolution de la situation d’ici là et on arrêtera une décision courant septembre, en fonction”, a indiqué Jean-Pierre Rivère.Estrosi salue la décision“On espère que cette décision de sagesse ne freinera pas l’enthousiasme de nos supporters, de nos abonnés. Mais au contraire que cela leur montrera que l’on prend soin d’eux”, a-t-il argumenté.Alors que la saison de L1 a été interrompue en mars et arrêtée définitivement fin avril, la nouvelle saison 2020/2021 doit débuter le week-end du 23 août, avec le match Marseille-Saint-Etienne le 21 août.“Je veux saluer la décision responsable du président Rivère de jouer le match sans public. Une décision difficile”, a réagi le maire de Nice, Christian Estrosi sur Twitter.Je veux saluer la décision responsable du Président Rivère de jouer le match #OGCNRCL sans public. Une décision difficile mais le #GYM est une famille qui ne fait pas de distinction entre ses membres et qui veut avant tout les protéger. Et c’est tout à son honneur. @ogcnice 🔴⚫️ https://t.co/OOYnUZNNL8&mdash; Christian Estrosi (@cestrosi) August 12, 2020Face à la menace d’un retour au huis clos dans les stades en cas de non-respect des consignes sanitaires, l’Association nationale des supporters a appelé mardi à poursuivre les discussions “de fond” sur la question, jugeant “précipité” d’avoir rouvert les enceintes dès la mi-juillet.À voir également sur Le HuffPost: PSG - Lyon en Coupe de la Ligue: la colère de Thomas Tuchel après la victoireLIRE AUSSI: Comment les clubs de L1 adaptent leur campagne d'abonnements à la jauge de 5000 spectateurs Le "Final 8" de la Ligue des champions, mode d'emploi
    AFP
  • Et maintenant, comment faire pression sur Alexandre Loukachenko ?
    Vilnius ne se trouve qu’à 200 kilomètres de Minsk, et la situation en Biélorussie préoccupe plus que tout la Lituanie. Les liens sont nombreux entre les deux pays, et Vilnius se démène pour condamner la répression et soutenir les forces démocratiques.
  • Les pavillons de complaisance à l'origine des drames de Beyrouth et l'île Maurice
    MER - “Derrière toutes catastrophes maritimes, on peut trouver un pavillon de complaisance” explique Pierre-Emmanuel Audit, professeur de droit maritime à Assas. C’est là l’ampleur d’un problème qui ronge la flotte maritime marchande mondiale et que deux événements ont remis à la une de l’actualité, comme le rappelle la vidéo en tête d’article.L’origine supposée des deux explosions du 4 août à Beyrouth: un bateau arborant un pavillon de complaisance qui a transporté 2750 tonnes de nitrate d’ammonium stocké dans le port de la ville pendant six ans quand le navire a coulé. L’origine de la marée noire de l’île Maurice: un bateau arborant un pavillon de complaisance échoué depuis le 25 juillet et qui transportait 4000 tonnes de pétrole.Et si l’on remonte un peu plus loin, les marées noires de l’“Erika” en 1999 et du “Prestige” en 2002 furent aussi le fait de navire avec ces fameux pavillons de complaisance.Des normes de sécurité au rabais“Les pavillons de complaisance, ce sont des États qui accordent leur nationalité à des conditions très laxistes et avantageuses pour les armateurs” explique Pierre-Emmanuel Audit. Ils proposent des avantages fiscaux, peu ou pas d’impôt, et sociaux, étant donné que le droit du travail dans les pays proposant des pavillons de complaisance est souvent assez laxiste. Mais le cœur du problème, pour ce qui concerne les catastrophes, c’est que ces États acceptent d’immatriculer des navires vétustes qui ne respectent plus les normes sécuritaires et environnementales.Voilà pourquoi de nombreuses catastrophes maritimes sont causées par des bateaux arborant ce genre de pavillon. Et le problème ne concerne pas juste quelques navires dans le monde, selon Pierre-Emmanuel Audit, “les pavillons de complaisance regroupent quasiment la moitié de la flotte marchande maritime mondiale”.Pour Pierre-Emmanuel Audit, l’une des meilleures solutions à cette situation est celle que la France a choisi d’adopter, le “pavillon bis”. ”Ça consiste, pour un État, à créer un deuxième pavillon avec des conditions fiscales et sociales plus avantageuses, mais avec des conditions de sécurité identiques au pavillon normal.” L’intérêt est de créer un terrain favorable pour éviter que les armateurs aillent chercher un pavillon de complaisance. À voir également sur Le HuffPost: Beyrouth: ces habitantes racontent la désolation dans les rues de la capitale libanaiseLIRE AUSSI: Les dégâts causés par l'explosion au port de Beyrouth en vue aérienne La France vient en aide à l'Île Maurice, victime d'une marée noire
    Caurentin Courtois
  • Une infirmière agressée pour avoir demandé à deux ados de mettre un masque
    L'agression a eu lieu dans un bus a Neuilly-sur-Marne (Seine-Saint-Denis). L'infirmiere aurait recu des >.
  • VIDEO. Faut-il réduire la population de loups en France ?
    Un éleveur ovin et un naturaliste répondent à Brut.
  • Environnement : Barbara Pompili lance une charte pour « des plages sans déchets plastiques »
    La ministre de la Transition écologique se désole d’avoir « encore à faire passer » des messages sur le jet de masque à terre
    no-reply@20minutes.fr (No Reply)
  • Plus de 1 000 personnes arrêtées en Biélorussie dans des manifestations contre Loukachenko
    Les autorités affirment avoir à faire à des casseurs et des provocateurs pilotés depuis l’étranger.
  • Coronavirus : La photo d’une « zone de repos du masque » en extérieur a été prise dans un parc d’attractions à Montréal
    Critiquée sur les réseaux sociaux par des opposants au port du masque dans l’espace public, cette pancarte est située dans un parc d’attractions où le port du masque est obligatoire
    no-reply@20minutes.fr (No Reply)
  • Coronavirus à Bordeaux : Masque obligatoire à compter de samedi dans deux rues de l’hypercentre
    La capitale girondine abrite quatre clusters de coronavirus
    no-reply@20minutes.fr (No Reply)
  • Ma vie d'après. La forêt urbaine
    Ces petits riens, ces petits touts, la preuve que rien ne sera plus comme avant, que le "monde d'après" est déjà là. Mercredi, Neila est une forêt urbaine, rafraichissante.
  • DIRECT. Cyclisme : suivez la 1re étape du Dauphiné, la plus longue de la 72e édition du critérium
    La première des cinq étapes de la 72e édition du critérium du Dauphiné n'est pas la plus difficile, mais la plus longue (218,5 km). Entre Clermont-Ferrand et Saint-Christo-en-Jarez les coureurs grimperont tout de même sept côtes et cols, jusqu'à celui de la Gachet (3.3 km à 4.6 %). La seule arrivée où les non-grimpeurs auront leur mot à dire, après un parcours accidenté. Ensuite, les favoris se jaugeront lors de quatre étapes de montagne, dont deux arrivées en haut de cols de première puis hors catégorie.
  • Facebook ajoute les « blackfaces » et des stéréotypes antisémites à ses contenus explicitement interdits
    L’entreprise américaine assure également avoir supprimé, en l’espace de trois mois, 22,5 millions de publications qui allaient à l’encontre de ses politiques sur les discours incitant à la haine.
  • En Seine-Saint-Denis, une infirmière agressée dans un bus pour avoir réclamé le port du masque
    FAITS DIVERS - Une infirmière a été frappée mardi 11 août dans un bus à Neuilly-sur-Marne (Seine-Saint-Denis) par deux adolescents auxquels elle avait demandé de mettre un masque, a-t-on appris ce mercredi de source policière.Les deux adolescents, nés en 2004, ont été interpellés après cette agression, survenue en milieu d’après-midi. Ils étaient toujours en garde à vue ce mercredi, a indiqué à l’AFP le parquet de Bobigny.  Selon la source policière, les deux garçons auraient frappé cette femme ”à coups de poings, de pieds et de tête avant de la mettre au sol”.Présentant de “nombreuses plaies superficielles et contusions”, la victime a refusé d’être prise en charge par les pompiers.Vendredi, trois hommes ont été mis en examen, dont deux pour violences aggravées, après l’agression à coups de bâton dans une laverie de Soisy-sous-Montmorency (Val-d’Oise) d’un homme qui avait demandé à un autre client de respecter le port du masque. L’agression avait été filmée par des caméras de vidéosurveillance. Le ministre de l’Intérieur Gérald Darmanin avait réagi à cette agression en dénonçant des images “insupportables”.À voir également sur Le HuffPost: Le classement des masques selon leur efficacité face au coronavirusLIRE AUSSI: BLOG - Ceux qui pensent que le port du masque est liberticide n'ont rien compris à la liberté BLOG - Refus du masque, incivilités, agressions, que cache la crise des consentements?
    AFP
  • Agressions de maires : les élus dénoncent les lenteurs de la justice
    Agnes Le Brun, vice-presidente et porte-parole de l'Association des maires de France (AMF), estime que les elus se sentent delaisses par la justice.
  • #Challengeaccepted : des manifestantes turques contre les féminicides jusqu’à Hollywood, comment un mot-dièse perd peu à peu son sens
    Accompagné de clichés de femmes en noir et blanc, le mot-dièse #challengeaccepted est devenu viral sur les réseaux sociaux fin juillet. Issu du mouvement contre les violences faites aux femmes en Turquie, son origine reste méconnue de nombreux internautes.
  • Le magnat américain des médias Sumner Redstone est mort, à l’âge de 97 ans
    Patron de Viacom, il détenait notamment les chaînes de télévision CBS, MTV, Nickelodeon et le studio de cinéma Paramount.
  • Biélorussie : pour Pompeo, le peuple a le droit aux « libertés qu'il réclame »
    Le chef de la diplomatie americaine appelle le regime de Minsk a cesser les violences contre ceux qui protestent contre la reelection de Loukachenko.
  • Biélorussie : pour Pompeo, le peuple a le droit aux « libertés qu'il réclame »
    Le chef de la diplomatie americaine appelle le regime de Minsk a cesser les violences contre ceux qui protestent contre la reelection de Loukachenko.
  • Le train-train ukrainien
    Tout l’été, la notion de temps revisitée par des photographes. Aujourd’hui, un «mockumentary» cheminot sous forme de livre, Ukrzaliznytsia, une vie ferroviaire à la fois documentée et réinventée par la photographe ukrainienne Julie Poly.
    Liberation.fr
  • Canicule : jamais une vigilance rouge n'avait duré aussi longtemps
    Treize departements ont ete en vigilance rouge pour fortes chaleurs pendant cinq jours : un record pour ce plus haut niveau d'alerte de Meteo-France.