Technologies et sciences

< Retour au menu

  • Sortie de la version 2.0 de Grisbi, logiciel de comptabilité
    Grisbi est un logiciel de comptabilité personnelle sous licence GNU GPL v2+. Mais il est aussi utilisable par des associations ou des petites entreprises. C’est un programme écrit par des Français, qui respecte parfaitement l’esprit de la comptabilité à la française. lien nᵒ 1 : Grisbilien nᵒ 2 : projet sur githublien nᵒ 3 : Wiki sur githublien nᵒ 4 : Manuel de l’utilisateur de Grisbi (version 1.0)lien nᵒ 5 : Binaires pour Ubuntu, macOS et Windowslien nᵒ 6 : Package pour FreeBSDlien nᵒ 7 : Paquet pour DebianGrisbi vient juste de sortir en version 2.0. La version 1.0 est sortie en 2014 et avait été annoncée sur LinuxFr.org : Sortie de la version 1.0 de Grisbi, logiciel de comptabilité. Comme je suis un gros feignant, j'ai repris le même titre en changeant juste le numéro de version. Développé dans un esprit de simplicité, il est utilisable pour toute comptabilité personnelle (comptabilité de trésorerie), mais il n’en supporte pas moins des fonctionnalités avancées : Grisbi est multi‐compte, multi‐devise et multi‐utilisateur ; il gère les comptes bancaires, de caisse, d’actif et de passif, les tiers, les échéances, les catégories de recettes et de dépenses, mais aussi les imputations budgétaires et les exercices. Il permet donc de tenir une comptabilité analytique et une comptabilité en partie double, à partir d’une liste de catégories adaptées, pour une association ou une petite entreprise soumises au plan comptable. Parmi les principales fonctionnalités, on note : analyse et rapports financiers grâce à un puissant module de génération d’états, simulation de crédits et de tableaux d’amortissement, budgets prévisionnels, impression et importation ou exportation de données, d’états ou tableaux sous différents formats pour imprimantes, tableurs ou traitements de texte. Le tout est hautement configurable. Les nouveautés de cette version 2.0 intégration d'un thème sombre ; nouvelle gestion des couleurs ; possibilité de changer globalement la taille de la police ; amélioration de l'interface pour les écrans à faible définition ; refonte du module de gestion de crédit ; ajout de règles d'import des fichiers CSV ; ajout d'un module de recherche d'opérations ; ajout de la possibilité d'effacer automatiquement les vieilles sauvegardes ; plein de bugs corrigés. Systèmes d'exploitation pris en charge Grisbi est disponible pour GNU/Linux (bien sûr) mais aussi pour FreeBSD, macOS et Windows. D'ailleurs le projet n'a pas de développeur Windows actif. Mais je ne pense pas que LinuxFr.org soit le meilleur endroit pour recruter un développeur Windows :-). Localisation Grisbi est traduit en français, anglais et allemand. D'autres langues sont aussi disponibles mais avec une couverture pas forcement complète. Import/export Grisbi supporte actuellement les formats de données de compte de comptabilité personnelle Gnucash, OFX, CSV et QIF. Il est donc possible de migrer depuis un autre outil ou d'importer les relevés de sa banque. À quoi ça ressemble ? Le projet fournis des fichiers d'exemple que j'ai utilisé ici. Télécharger ce contenu au format EPUB Commentaires : voir le flux Atom ouvrir dans le navigateur
    dudule42
  • Parler : Plusieurs centaines de vidéo retracent les émeutes du Capitole
    Crédits ProPublicaDepuis les violentes émeutes qui ont secoué le Capitole le 6 janvier dernier, la plateforme ultra conservatrice Parler est au cœur de la tempête. Très prisé des partisans de Donald Trump, et connu pour son absence quasi totale de modération, le réseau social a été banni des stores en ligne de Google et Apple pour incitation à la violence, et non-respect des conditions d’utilisation des plateformes de téléchargement. Un peu plus tard, c’est Amazon qui achevait l’entreprise, en privant Parler de serveurs. Aujourd’hui, le retour du réseau social semble toujours aussi compliqué, malgré l’affichage d’un nouveau message signé par le PDG John Matze depuis l’URL du site. Crédits ParlerBien que suspendu jusqu’à nouvel ordre, il semblerait que Parler ait encore des choses à dire. Juste avant sa mise hors-ligne, ProPublica a en effet archivé et publié plus de 500 vidéos publiées sur le réseau social directement depuis les émeutes du 6 janvier dernier. Publiées, pour la plupart, par des Américains ayant pris part aux manifestations du Capitole, ces dernières offrent une chronologie minutieuse et non filtrée des événements. Quelques jours plus tôt, le site Patr10tic avait lui aussi dévoilé un projet du même genre, en proposant une carte interactive des émeutes. Dans un article explicatif publié sur son site, ProPublica explique avoir reçu l’ensemble des vidéos en question (près de 2500 au total) de la part d’une source anonyme ayant téléchargé une partie des archives du réseau social avant sa mise hors-ligne. Le site a ensuite fait le tri, en sélectionnant les 500 clips parmi les plus pertinents pour retracer en images les événements de la journée. Parler : Plusieurs centaines de vidéo retracent les émeutes du Capitole
    Amandine Jonniaux
  • Matez mon matos - Lenovo s’intéresse au concept du mini PC portable et lorgne le succès de la Switch
    Nous vous expliquions lors d’un précédent article que le monde du PC s’intéressait de près au succès de la Switch. Cette tendance ne semble que se renforcer en ce début d’année puisque Lenovo vient de dévoiler sa nouvelle gamme de PC portable LAVIE, dont la version MINI pourra se muer en console de jeu.
    Kracou
  • « Ton pénis m’appartient maintenant » : des hackers piratent des sextoys et exigent une rançon
    Crédits : methodshop via PixabayLe 21ème siècle et sa technologie omniprésente nous réservent bien des surprises, aux endroits où on ne les attend pas. Cette récente histoire de piratage de sextoys en est le parfait exemple. Plusieurs hommes affirment que leurs cages de chasteté ont été piratées et que le hacker leur a demandé une rançon, sous peine de retenir en otage leurs parties génitales. En effet, une cage de chasteté est un objet sexuel emprisonnant le pénis d’un homme, rendant toute érection impossible. C’est un objet principalement utilisé dans des pratiques BDSM. De nos jours, des modèles de ces cages sont à la pointe de la technologie puisqu’ils peuvent être connectés à internet et contrôlés à l’aide d’une application mobile afin de pouvoir verrouiller et déverrouiller la cage à distance. Cette fonctionnalité a bien failli coûter très cher à ceux qui l’ont utilisée récemment. En octobre 2020, les cages de chasteté CellMate, de l’entreprise Qiui, avaient été pointées du doigt car une faille permettait au système d’être piraté par n’importe qui. Plusieurs mois plus tard, un hacker a décidé d’en tirer profit en verrouillant la cage de parfaits inconnus, en leur demandant une rançon en échange du déblocage de la cage. C’est l’expérience qu’a vécu un homme, à qui le hacker a exigé une rançon de 0,02 Bitcoin, ce qui équivaut à peu près à 596 euros. Ce n’est pas le seul de cas de piratage connu pour ce genre de dispositif, un autre utilisateur ayant reçu un message qui indiquait « ton pénis m’appartient maintenant ». Heureusement pour eux, ces hommes n’utilisaient pas leurs cages de chasteté au moment où ils ont été piratés. Mais ce genre de situation – à la fois cocasse et inquiétante – soulève le problème plus général des objets connectés, lesquels se montrent plus ou moins sécurisés. Il convient évidemment de sécuriser vos appareils connectés à l’aide de mots de passe complexes et uniques, et dans ce cas précis, de ne le divulguer qu’à une personne de confiance. Promo Durex Assortiment de Préservatifs Fun Explosion - Boîte Élégante - 40 Préservatifs 29.95 € 27.95 € Vérifier le prix Patientez... Nous cherchons le prix de ce produit sur d'autres sites « Ton pénis m’appartient maintenant » : des hackers piratent des sextoys et exigent une rançon
    Elisa Rahouadj
  • Apex Legends fête son deuxième anniversaire dans le Chaos
    Prévue pour le 2 février prochain, la saison 8 du battle royale de Respawn Entertainment accueillera notamment un nouveau personnage, le seizième du casting. Il s'appelle Fuse et il arrive donc en fanfare dans Apex Legends.
    Le Père Fidalbion
  • Taxis volants : premiers essais en région parisienne en juin 2021
    Crédits : VolocopterLa conférence de presse Choose Paris Region, organisée par la Région Ile-de-France, la RATP et le groupe ADP, a officialisé l’arrivée des taxis volants dans la région parisienne d’ici le milieu d’année. Les premiers essais se feront sur l’aérodrome de Pontoise en juin 2021, dans moins de six mois. Les trois partenaires ont annoncé avoir sélectionné une trentaine de projets parmi plus de 150 propositions, et le premier à débuter ses essais sera le VoloCity. Pensé par l’entreprise allemande Volocopter, VoloCity est selon eux le projet le projet le plus abouti et le plus mature de ce genre. Ce modèle de taxi volant est totalement électrique et possède un mode autonome. Il comporte 18 moteurs et 9 batteries et peut transporter un conducteur, un passager ainsi que des bagages sur 35 km à une vitesse maximale de 110 km/h. C’est un modèle de taxi volant électrique qui se veut être une alternative aux hélicoptères pour des déplacements rapides en ville. La France, terrain d’avenir pour la mobilité urbaine aérienne En lançant les premiers essais de taxis volants, la Région Ile-de-France, la RATP et ADP se préparent pour les JO 2024 à Paris et espèrent pouvoir en faire une démonstration, ainsi que proposer une offre commerciale d’ici 2030. Ils ont aussi exprimé l’envie de « faire de l’Île-de-France une référence sur le marché mondial de la mobilité aérienne urbaine ». Tous les acteurs qui ont été choisi pour promouvoir la mobilité urbaine ont tous été retenus grâce à l’ingéniosité de leurs propositions dans cinq catégories distinctes : le véhicule, l’infrastructure, les opérations, l’intégration dans l’espace aérien et l’acceptabilité par les habitants. Parmi les autres projets qui ont attiré l’attention des partenaires, se trouvent des entreprises françaises, telles que Airbus et son CityAirbus, un VTOL électrique autonome, Ascendance Flight Technologies et leur VTOL hybride Atea, ou encore Safran Electronics & Defense. DJI Mavic Mini - Drone Ultra-Léger et Ultra-Transportable, Autonomie de 30 Minutes, Distance de Transmission de 2 km, Cardan 3 Axes, 12 MP, Vidéo HD 2 ... 399.00 € Vérifier le prix Patientez... Nous cherchons le prix de ce produit sur d'autres sites Taxis volants : premiers essais en région parisienne en juin 2021
    Elisa Rahouadj
  • 25 astuces et fonctions cachées pour WhatsApp sur iPhone et Android
    L’application de messagerie instantanée WhatsApp est pleine de ressources. Découvrez ces vingt-cinq astuces et fonctions cachées pour la maîtriser.
  • Réseaux sociaux : rencontre avec de jeunes célébrités françaises de TikTok
    Une bande de neuf Tiktokeurs forment une collocation à succès. Leur métier d’influenceur fait rêver de nombreux adolescents.
  • Actualité : Labo – Asus Vivobook S14 S433IA : un ordinateur portable aux performances surprenantes
    L'Asus Vivobook S14 S433IA est actuellement dans notre labo de test. C'est un ordinateur portable en aluminium de 32,40 x 21,30 x 1,59 cm pour un poids de 1,4 kg. Son écran de 14 pouces revêt une dalle IPS Full HD et on trouve comme processeur un Ryzen 5 4500U avec une carte graphique intégrée Radeon Vega 6. Il embarque 512 Go de stockage SSD et 8 Go...
    Raphaël Bentéo
  • Samsung Galaxy S21 : le démontage du flagship dévoile une conception proche du S20
    Présentés officiellement le 14 janvier, et avec une commercialisation prévue pour la fin du mois de janvier, le Samsung Galaxy S21 et ses déclinaisons sont passés au crible par les quelques chanceux déjà en possession des terminaux. C’est notamment le cas de PBKreviews, qui a entièrement démonté le nouveau flagship de la marque pour en disséquer le fonctionnement. À l’issue du processus, accessible en vidéo sur leur chaîne YouTube, les spécialistes de PBKreviews ont ainsi constaté qu’en marge de quelques modifications mineures, l’architecture du Galaxy S21 reposait en grande partie sur celle de son prédécesseur le Galaxy S20. Sur les deux smartphones, on retrouve ainsi une carte-mère sur la partie supérieure, juste à côté des modules caméras, ainsi qu’une imposante batterie, logée sous le système de chargement sans-fil. Avec un accès relativement facile aux différents composants du téléphone, et notamment à la batterie, ou à l’écran le S21 bénéficie aussi de quelques ajouts par rapport à son aîné. PBKreviews note ainsi la présence de billes de mousse situées dans les haut-parleurs, afin de permettre un son plus fort, mais surtout moins creux. Le moteur de vibration a lui aussi été déplacé pour se loger en haut du terminal, tandis que les antennes 5G mmWave, destinées à la compatibilité avec les nouvelles normes mobiles de la marque se positionnent de chaque côté de l’appareil. Enfin, la répartition et l’évacuation thermique du Galaxy S21 devrait bénéficier d’une petite amélioration, puisqu’elle est désormais rendue possible au moyen d’une couche de graphite 3D. À noter que si la dissection du Galaxy S21 se révèle plutôt satisfaisante à regarder, on vous déconseille de vous lancer dans l’opération sans de solides compétences et le matériel adapté. 246 Commentaires Samsung Galaxy S20 4G... Samsung Galaxy S20 4G 128GB 8GB RAM DS Cosmic Gray EUProcesseur: Snapdragon 865 2,84 GHz / Exynos 990 2,73 GHzAppareil photo: Triple, 12MP + 64MP + 12MPBatterie: 4000 mAh 709,00 EUR Vérifier le prix Samsung Galaxy S21 : le démontage du flagship dévoile une conception proche du S20
    Amandine Jonniaux
  • Ce malware pour macOS est resté dissimulé pendant 5 ans
    Grâce au mode d'exécution seule des scripts AppleScript, le malware OSAMiner a joué à cache-cache avec les chercheurs en sécurité.
  • Que sait-on sur "Jedi Blue", le contrat publicitaire passé entre Facebook et Google ?
    Facebook se serait engagé à dépenser jusqu'à 500 millions de dollars par an pour des enchères publicitaires dans le cadre d'un contrat signé avec Google, révèle le New York Times. Ce contrat "Jedi Blue" est au cœur d'une procédure antitrust menée par l'état du Texas, qui accuse les deux […] Lire l'article
    Alice Vitard
  • Test Réfrigérateur américain LG GSK6676SC : une bonne homogénéité de froid
    Copie conforme du GSK6876SC, le LG GSK6676SC est un réfrigérateur américain InstaView qui n'arbore pas les mêmes finitions que le modèle plus haut de gamme. Pour le reste, la fiche technique est identique à celle du GSK6876SC. Ce modèle fournit donc les mêmes performances.
    Marie Ciolfi
  • Test LG GSI960PZAZ : un réfrigérateur américain Instaview très performant
    Le LG GSI960PZAZ est vendu un peu moins cher que le modèle GSK6876SC car ses finitions diffèrent légèrement. Il fait l'impasse sur quelques technologies chères au constructeur coréen, comme le Metal Cooling, cette paroi en métal nichée au fond du compartiment de réfrigération ou bien sur le Fresh Balancer, qui permet de régler le bac à légumes en mod...
    Marie Ciolfi
  • Actualité : Sans Donald Trump sur les grands réseaux, les infox liées à l'élection US ont chuté de 73 %
    © The White House Les grands réseaux sociaux et plateformes en ligne ont été dé-trumpisés, le président des États-Unis — qui n'assistera pas à la prise de fonction de son successeur Joe Biden, le 20 janvier — ayant été banni de Twitter, Facebook, YouTube, Twitch, Snapchat, etc., suite à l'invasion du...
    Mathieu Chartier
  • Actualité : Bon plan – Le smartphone Poco F2 Pro à 370 €
    Si vous lorgnez déjà les forfaits 5G proposés ici et là par les opérateurs, il vous faudra aussi le smartphone adéquat. Cela tombe bien, le très bon Poco F2 Pro est affiché par Amazon à 369,90 €. Il était pourtant vendu à plus de 600 € il y a encore quelques jours chez le commerçant étasunien.Le Poco F2 Pro a reçu une note de 4 étoiles, bien porté pa...
    Rick IA ☆, Bastien Lion
  • Logiciel libre : le Premier ministre se montrera-t-il à la hauteur du rapport Bothorel ?
    En juin 2020, le Premier ministre a confié au député Éric Bothorel, en y associant Stéphanie Combes, directrice générale du Health Data Hub, et Renaud Vedel, coordonnateur national pour l’intelligence artificielle, la conduite d'une mission d'information ayant pour objet d'analyser les opportunités stratégiques et financières ainsi que les freins à lever pour favoriser l’ouverture par défaut des données et des codes sources publics. Le rapport de la mission a été publié le 23 décembre 2020. Il dresse un état des lieux lucide de la situation actuelle en termes d'ouverture des codes sources, décrit clairement et de manière pertinente les enjeux et inscrit sans détour le logiciel libre comme un des piliers d'une politique publique cohérente de la donnée et des codes sources. L'April a publié un communiqué pour partager son analyse du document et appeler le Premier ministre à être à la hauteur du rapport en engageant sans attendre une politique publique ambitieuse en faveur du logiciel libre. « L'April salue le travail réalisé par la mission et invite le Premier ministre à se saisir de ce rapport et à engager, enfin, avec l'ensemble du gouvernement une politique publique ambitieuse en faveur du logiciel libre. Huit ans après la circulaire Ayrault relative aux orientations pour l’usage des logiciels libres dans l’administration, le Premier ministre se voit offrir une formidable occasion de définir une stratégie globale sur l'utilisation, la publication et la politique de contribution aux logiciels libres » déclare Jean-Christophe Becquet, vice-président de l'April. Éric Bothorel sera l'invité de l'émission Libre à vous ! du mardi 19 janvier 2021 (en direct, 15 h 30 - 17 h). lien nᵒ 1 : Rapport Bothorel « pour une politique publique de la donnée » (PDF)lien nᵒ 2 : Communiqué de presse de l'April lien nᵒ 3 : Émission Libre à vous du 19 janvier 2021Télécharger ce contenu au format EPUB Commentaires : voir le flux Atom ouvrir dans le navigateur
    Etienne Gonnu
  • Oxenfree vers une adaptation en série TV
    Sorti il y a déjà cinq ans, le captivant jeu d'aventure narratif Oxenfree devrait refaire surface sous la forme d'une série télévisée, ont confié Sean Krankel et Adam Hines, les cofondateurs de Night School Studio, au micro du site Digital Trends.
    Jarod
  • macOS : comment modifier le répertoire de sauvegarde par défaut des captures d’écran ?
    Désencombrez le bureau de macOS en modifiant les préférences de l’outil de captures d’écran de macOS pour sélectionner un répertoire de sauvegarde personnalisé.
  • Tik Tok : la belle histoire d’un jeune malentendant
    Originaire de Vendin-lès-Béthune (Pas-de-Calais), Mathieu Hannedouche, malentendant, s’est fait connaître sur les réseaux sociaux en faisant découvrir la langue des signes.
  • Actualité : Embargo Huawei : Donald Trump retire la licence d'Intel
    Mise à jour | 18/01/2021 à 18:28 Contacté, un porte-parole de Huawei France confirme que cette nouvelle restriction ne devrait pas impacter les produits Huawei destinés au grand public, donc les ordinateurs du groupe. © iStock Un dernier coup pour la route. Juste avant l'investiture de so...
    Thomas Delozier
  • [Podcast] Data Guru : Siddhartha Chatterjee, Head of Data & Analytics d’Aéroport de Paris
    Il y a des femmes et des hommes qui innovent ou transforment leur organisation grâce à la data. Ils font un métier jeune, parfois mal compris, à la croisée du business, de la statistique et de l’informatique. Sébastien Garcin, CEO de YZR, les appelle les "data gurus". Au travers d'un podcast dont nous vous offrons ici une […] Lire l'article
  • Forfait mobile : dernières heures pour profiter de l’offre 200 Go à 15 euros par mois
    L’offre Big Red de Red by SFR se termine mardi soir : il ne reste donc que peu de temps pour souscrire à ce forfait sans engagement, qui comprend notamment 200 Go de data.
  • [Test] Xiaomi Redmi Note 9T, la 5G à moins de 250€
    La 5G à moins de 300 euros, vous avez dit ? C’est bien ce que propose le Redmi Note 9T, successeur du Redmi Note 9 Pro, et dernier prétendant sur cette gamme du constructeur, très souvent considérée comme le meilleur rapport qualité-prix du marché. Avec son petit dernier, Xiaomi espère une nouvelle fois damner le pion à ses concurrents avec un smartphone très équilibré à partir de seulement 250 euros. Le Xiaomi Redmi Note 9T s’avère-t-il aussi convaincant que ses prédécesseurs ? Où acheter le Xiaomi Redmi Note 9T ? Design, Écran et Ergonomie En regard de son prix, le Redmi Note 9T propose un look clairement dans l’air du temps. À l’avant, on dispose d’une large dalle LCD Full HD+ de 6,53 pouces plutôt lumineuse (450 nits) qu’on a trouvé plutôt bonne, que ça soit en terme de justesse des couleurs ou d’angles de vision. Cet écran est poinçonné en haut à gauche, ce qui permet d’accueillir la caméra frontale, et donc de dégager l’écran et d’offrir un semi-bordeless, si l’on omet le large menton inférieur. À l’arrière, Xiaomi n’a pas fait le choix du verre, mais plutôt du polycarbonate texturé. Celui-ci offre l’avantage de se montrer bien moins salissant et plus résistant à l’usage que le verre, mais ne permet malheureusement pas la recharge sans fil. Malgré tout, il permet au smartphone de rester léger (199 grammes), malgré un gabarit imposant. Sur la partie haute de la face arrière, on retrouve un bloc photo arrondi et centré, une caractéristique physique qu’on retrouve chez de plus en plus de constructeurs, que ça soit chez Xiaomi (Xiaomi Mi 10T Lite) ou encore chez la concurrence. Encore faut-il en apprécier le look, mais ce placement offre l’avantage de ne pas rendre le smartphone bancal lorsqu’il est utilisé sans coque et posé sur une table, contrairement à un bloc photo placé dans un coin. Sur la tranche gauche, on retrouve le tiroir SIM, et sur la tranche droite, le bouton volume + et – et celui de verrouillage/déverrouillage, qui fera également office de capteur d’empreinte digitale. À l’usage, on a trouvé ce capteur très réactif, et ce bouton est idéalement placé sous le pouce lorsqu’on saisit l’appareil. Un bon point. Pour finir, on retrouve le port de charge USB-C sur la tranche du bas, accompagné d’un haut-parleur et même… une prise jack 3,5mm ! (c’est devenu assez rare pour le noter). Performances, Autonomie et Logiciel Le Redmi Note 9T se distingue de ses prédécesseurs par l’utilisation d’un SoC de chez MediaTek, la puce Dimensity 800U, au lieu d’une solution de Qualcomm. Concrètement, cette puce devrait offrir des performances peu ou prou similaires à celles offertes par le Snapdragon 855, ancienne puce haut de gamme de chez Qualcomm qui était largement utilisé sur les smartphones premium en 2018. Par extrapolation, on pourrait donc avoir des performances équivalentes à celles offertes par un Google Pixel 4, un Samsung Galaxy Fold, un OnePlus 7 Pro ou encore un Xiaomi Mi 9T Pro, ancien haut de gamme de la marque chinoise. En pratique, on retrouve effectivement des performances plus ou moins équivalentes à ces anciens smartphones haut de gamme (bien qu’en deçà côté multi-core). À l’usage, on a trouvé le smartphone parfaitement réactif, même lors de séances de jeux vidéo avec Call of Duty Mobile, notamment. En ce qui concerne l’autonomie, le Redmi Note 9T propose une batterie généreuse de 5 000 mAh qui lui octroie une excellente autonomie. La marque promet deux jours complets, et, de notre côté, on a noté qu’il en est parfaitement capable. Avec une utilisation lourde, on fera largement une journée complète sans passer par la case recharge, et c’est déjà très bien. Le smartphone est par ailleurs capable d’être rechargé plutôt rapidement, à 18W. C’est toutefois moins que la puissance délivrée par le chargeur inclus, de 22,5W. On ignore pourquoi Xiaomi a fait ce choix, mais mieux vaut un chargeur trop puissant que pas assez. Enfin, le Redmi Note 9T fonctionne sous Android 10 avec la surcouche MIUI 12 du constructeur. On ne va pas s’étaler sur les différentes fonctionnalités apportées par cette nouvelle version du logiciel de Xiaomi, que vous pouvez retrouver dans notre prise en main de MIUI 12. Pour résumer, on se retrouve avec une expérience plutôt atypique et suffisamment caractéristique avec ses animations en pagaille pour se démarquer franchement des concurrents, sans oublier un penchant vers les codes de design d’une certaine marque californienne. Photo & Vidéo Côté photo/vidéo, le Xiaomi Redmi Note 9T embarque un triple capteur photo à l’arrière composé d’un capteur principal de 48 MP (grand-angle, f/1,79), un capteur de profondeur de 2 MP (pixel de 1.75µm) destiné à l’amélioration du mode Portrait, et enfin un troisième capteur macro de 2 MP (pixel de 1.75µm). Si ces deux derniers capteurs se montrent plutôt anecdotiques, le capteur principal nous a semblé plutôt bon en pratique. Les performances photo restent bien loin de ce que peuvent proposer des smartphones vendus plus cher, avec un lissage un peu trop prononcé et des textures parfois grossières, mais pour le prix, cela reste très honorable. Par ailleurs, on retrouve également un capteur photo frontal de 13 MP qui permet de capturer des selfies plutôt satisfaisants. À noter que le smartphone est également capable de capturer des vidéos en 4K à 30 i/s. Mais, avec une stabilisation qui laisse franchement à désirer et quelques lags, il n’est pas vraiment doué pour cela. Puisque des photos valent mille mots, voici quelques clichés capturés avec le Redmi Note 9T dans différentes conditions d’éclairage : Où l’acheter ? Le Redmi Note 9T 5G est disponible en deux coloris – Noir Crépuscule et Violet Aurore – depuis le 15 janvier chez Fnac, Darty, Boulanger, Cdiscount, Rue du Commerce et LDLC à 249,9 euros pour la version équipée de 64 Go de stockage et de 4 Go de RAM. On le retrouve également chez Aliexpress à un prix moins élevé et une livraison gratuite en quelques jours en France. Promo Xiaomi Redmi Note 9T 5G - Smartphone 4GB+64GB, 6,53” FHD+ DotDisplay 90 Hz, MediaTek Dimensity 800U, 48MP Triple Camera, 5000mAh, NFC, Nightfall Black 249.99 € 235.30 € Vérifier le prix Patientez... Nous cherchons le prix de ce produit sur d'autres sites [Test] Xiaomi Redmi Note 9T, la 5G à moins de 250€
    Remi Lou
  • La ville d'Angers est en proie à un ransomware, ses services en ligne sont indisponibles
    Après le Grand Annecy, La Rochelle, Aix Marseille, c'est la ville d'Angers qui a été prise pour cible par des hackers qui ont réussi à pénétrer dans son système d'information. Les sites de la mairie et de la collectivité d'Angers Loire métropole sont actuellement indisponibles. Un retour à la normale […] Lire l'article
    Alice Vitard
  • American Robotics autorisé à faire voler des drones autonomes sans opérateur au sol
    La Federal Aviation Administration a autorisé les vols commerciaux effectués par les drones autonomes d’American Robotics, qui voit dans cette décision une étape fondamentale pour le déploiement de sa technologie. La FAA (Federal Aviation Administration) vient de délivrer à la start-up American Robotics l’autorisation nécessaire […] Lire l'article
    Aude Chardenon
  • Carnet rose - L'intriguant Nuts fera craquer l'abonnement Apple Arcade le 22 janvier
    On le connait spécialiste du jeu indépendant et original, mais là, l'éditeur Noodlecake Games (Getting Over It, Alto's Odyssey) frappe encore plus fort. Voici Nuts, un jeu de surveillance d'écureuils (oui oui) qui sort dans quelques jours dans l'abonnement Apple Arcade avant de rejoindre les catalogues Steam et Nintendo Switch.
    Luma
  • Projet de loi Séparatisme : les amendements « Nouvelles technologies » à suivre
    C’est cette semaine que la commission spéciale examinera le projet de loi confortant le respect des principes de la République. Plus de 1 700 amendements ont été déposés sur ce « PJL » révélé par nos soins. Trois articles concerne...
  • Actualité : Les dessous de l'accord Google/Facebook sur la publicité en ligne
    © chokkicx – iStock Antitrust, pas antitrust ? Les dernières révélations concernant Google et Facebook vont certainement donner du gros grain à moudre à l'administration des Etats-Unis qui observe de très près tous les agissements des géants du web. Dans un récent article, le New York Times révèle en effet...
    Corentin Bechade
  • macOS : comment fermer Google Chrome directement
    Modifiez un paramètre du navigateur Web de Google pour pouvoir le fermer directement sans avoir à maintenir le raccourci clavier Cmd+Q.
  • Bon plan : offrez-vous une TV Phillips 4K à moins de 450 euros sur le site de la Fnac et Darty
    Vous êtes à la recherche d'un nouveau téléviseur ? La TV Phillips 43PUS7855 43 pouces est en promotion à 449 euros au lieu de 549 euros. Cette offre est disponible sur les sites de Darty et la Fnac.
  • A Way Out approche des 3,5 millions de ventes
    Sortie le 23 mars 2018 et vendu à un million d'exemplaires dans la foulée, l'aventure cinématographique et coopérative A Way Out a continué de séduire doucement mais sûrement de nouveaux acheteurs, au point de franchir la barre des 2 millions de ventes en août 2019 et d'approcher désormais des 3,5 millions, selon les confidences du réalisateur Josef Fares.
    Jarod
  • Hyperion XP-1 : le véhicule à hydrogène en sortie à Las Vegas
    Cette édition virtuelle du CES aura eu un goût bien différent des années précédentes, mais cela n’a pas empêché les constructeurs d’y dévoiler toutes leurs dernières nouveautés, des nouvelles technologies d’écrans de LG, Samsung et Sony en passant par les écrans enroulables de LG ou TCL. Mais du côté de l’automobile – habituellement l’un des gros morceaux de ce salon – pas grand chose à se mettre sous la dent si ce n’est ce nouvel aperçu de la Vision-S de Sony. C’était sans compter sur le constructeur américain Hyperion, qui a profité de la tenue du show virtuel du CES pour faire rouler son drôle de véhicule à l’hydrogène dans les rues de Las Vegas. L’Hyperion XP-1 avait fait parler de lui l’été dernier, au moment de son levé de rideau. La voiture, qui arbore un look plutôt atypique avec son châssis en fibre de carbone, se montre encore plus originale quant à la technologie qu’elle emploie : une pile à combustible à hydrogène. D’après la marque, cela lui permettrait une autonomie record de 1 653 kilomètres, et une vitesse maximale excédant les 350 km/h. Elle serait également capable de passer de 0 à 96 km/h en seulement 2,2 secondes. Par rapport à une voiture électrique classique, la combustion à hydrogène permet également un temps de charge largement plus rapide, puisqu’il ne faut que quelques minutes (soit le temps d’un plein classique) pour recharger le véhicule en hydrogène pressurisé. À l’intérieur, le véhicule est tout aussi moderne avec un immense écran incurvé de 98 pouces avec contrôles gestuels. Pour cette sortie surprise dans les rues de Vegas (mais également dans le désert du Nevada), l’Hyperion XP-1 s’est par ailleurs vêtue d’une peinture façon camouflage… qui n’est justement pas passée inaperçue. La firme envisage de faire démarrer la production de ce véhicule d’un nouveau genre en 2022, et espère en fabriquer 300 unités dans un premier temps. VOITURE À HYDROGÈNE 79.95 € Vérifier le prix Patientez... Nous cherchons le prix de ce produit sur d'autres sites Hyperion XP-1 : le véhicule à hydrogène en sortie à Las Vegas
    Remi Lou
  • Mise en chantier tardive, démos faussées : les équipes de Cyberpunk savaient que le jeu serait un fiasco
    Il devait être le jeu de l’année 2020, mais Cyberpunk 2077 n'en finit plus de défrayer la chronique et de faire couler de l’encre à son propos. Une récente enquête menée par Bloomberg révèle un peu plus le dessous des cartes et ce n'est guère reluisant.
  • Bon plan : payez moins de 370 euros pour ce smartphone 5G Poco F2 Pro conçu par une filiale de Xiaomi
    Amazon propose le smartphone Poco F2 Pro à 369,90 euros au lieu de 549 euros.
  • Actualité : Netflix signe un partenariat avec la Cinémathèque française
    © Benoît Prieur - CC-BY-SA Pour gagner sa place dans le cœur des cinéphiles français (et si possible accélérer l'assouplissement de la chronologie des médias), Netflix multiplie les courbettes. Après un partenariat avec MK2 il y a quelques mois, la firme de Los Gatos poursuit sa conquête des institutions d...
    Bastien Lion
  • Facebook a développé un système capable de prédire la probabilité d’aggravation des symptômes du Covid-19
    Des chercheurs de Facebook AI et de l'Ecole de médecine de l'Université de New York viennent de présenter des systèmes d'apprentissage automatique qui peuvent prédire la probabilité que l'état d'un patient atteint du Covid-19 ne se détériore, ou qu'il ait besoin d’oxygène, d'après ses […] Lire l'article
    Alice Vitard
  • The Shapeshifter devrait sortir en avril prochain sur... Game Boy
    Derrière la société Greenboy Games se cache la développeuse Dana Puch, spécialisée dans les jeux en quatre couleurs, dédiés à être lancés sur de véritables Game Boy. Après Where's My Body?, Micro Doctor ou Lunar Journey, la voilà qui revient avec The Shapeshifter et son gameplay qui fait envie.
    Pipomantis
  • Actualité : Ventes record de voitures électriques et hybrides rechargeables en Europe
    En 2020, le marché automobile a été secoué par l’impact de la Covid-19. Cela n’a pas empêché les voitures branchées (électriques et hybrides rechargeables) d’atteindre des niveaux de ventes record.Ainsi, dans le cadre de son rapport sur le marché des voitures électriques annuel, le cabinet Schmidt Automotive Research rapporte que les voitures électri...
    Aurélien Piot
  • Covid-19 : l’Apple Watch détecterait l’infection plusieurs jours avant le test
    Crédits : Jens Kreuter via UnsplashAu fil des générations, Apple a fait de son Apple Watch un véritable petit moniteur de votre santé. Entre son analyse, jour après jour, de votre niveau d’activité, de votre rythme cardiaque, jusqu’à l’incorporation d’un ECG reconnu par la profession et d’un oxymètre dans sa dernière itération, la montre connectée d’Apple en fait toujours plus côté santé, et l’on apprend qu’elle serait même capable de détecter une infection à la… Covid-19. C’est en tout cas ce que suggèrent des études menées à l’université de Stanford en Californie et le Mount Sinaï Health System de New York. Dans cette dernière étude, les chercheurs ont suivi 300 soignants équipés d’une Apple Watch pendant près de 5 mois, et expliquent que la montre connectée a permis de détecter l’apparition des premiers symptômes caractéristiques du Covid-19 près de 7 jours avant un résultat positif à un test. « Nous savions déjà que les marqueurs de la variabilité du rythme cardiaque changent au fur et à mesure que l’inflammation se développe dans le corps, et que le COVID-19 est un virus incroyablement inflammatoire (…) Cela nous permet de prédire si les gens sont infectés avant qu’ils ne le sachent » explique l’étude. Dans l’étude californienne, les chercheurs affirment que 81% des personnages infectées par le virus sont susceptibles de présenter une variation de leur rythme cardiaque. Ce changement pourrait arriver jusqu’à 9,5 jours avant l’apparition des premiers symptômes, ce qui permettrait d’alerter le porteur d’une montre connectée avant que celui-ci ne propage davantage le virus et n’effectue un test. Notons que cette dernière étude n’a pas été réalisée qu’avec l’Apple Watch, mais aussi avec d’autres montres connectées de chez Fitbit, Garmin et d’autres constructeurs. Et puisque ces études stipulent que c’est le rythme cardiaque qui permettrait de détecter une infection avant l’apparition des symptômes, la plupart des montres connectées du marché seraient a priori susceptibles de fonctionner. Les géants du numérique ont par ailleurs bien compris l’intérêt de leurs montres connectées dans la lutte contre la Covid-19. Au début de l’année dernière, Google déployait notamment un système de notifications d’exposition sur Wear OS, tandis qu’Apple a mis en place un diagnostic rapide via Siri, afin d’orienter l’utilisateur vers les services de santé adéquats en cas de soupçon. Promo Apple Watch SE (GPS, 40 mm) Boîtier en aluminium gris sidéral, Bracelet Sport noir 299.00 € 269.00 € Vérifier le prix Patientez... Nous cherchons le prix de ce produit sur d'autres sites Covid-19 : l’Apple Watch détecterait l’infection plusieurs jours avant le test
    Remi Lou
  • Le boitier RETROFLAG NESPi transforme votre Raspberry Pi 4 en console rétro
    Le RETROFLAG NESPi est complètement équipé avec 2 ports USB, un port Ethernet, un slot microSD, une sortie HDMI, ainsi qu’un chargeur USB. On notera aussi que la cartouche de jeu est en fait un boitier pour un SSD ! Pour que tout fonctionne, vous aurez juste à intégrer votre Raspberry et y installer les bons programmes… Profitez de l'offre à partir de 38€ chez Gearbest Code promo : V59AB23E77553000 Le boitier RETROFLAG NESPi transforme votre Raspberry Pi 4 en console rétro
    Gregori Pujol
  • Retail : 6 leviers clés pour accélérer la transformation du secteur
    Avec la pandémie de Covid-19, les retailers doivent plus que jamais poursuivre leurs efforts en matière d’adaptation au changement. Tout en considérant que ceux qui ont le plus progressé dans leur stratégie de transformation se trouvent assurément dans une position avantageuse. Jean-Baptiste Branquart, vice-président en charge du retail chez […] Lire l'article
  • Illico Editor : nouveautés depuis 2019
    Pour faire court, Illico Editor est un couteau suisse de la qualification de données qui simplifie les opérations de préparation de données : formatage, pivot, croisement, comparaison avec d’autres jeux de données. Il s’utilise à travers une interface web, et n’a pas besoin de serveur. Pour l’installer on se contente de décompresser une archive et d’ouvrir le fichier HTML. L’application est écrite en Javascript et distribuée sous licence GPL. Je présente ici en résumé les nouveautés depuis la précédente dépêche en 2019. J’en profite pour vous souhaiter une excellente année 2021 ! lien nᵒ 1 : Dépêche LinuxFr.org d’avril 2017 : présentation détaillée et usageslien nᵒ 2 : Illico Editor : rétrospective 2017-2018lien nᵒ 3 : Site officiel d'Illico Editorlien nᵒ 4 : Tutoriel d'utilisationlien nᵒ 5 : Code source d'Illico sur GitlabSommaire Illico : présentation rapideInterface utilisateur Particularité de l’outil : le journal de bord Nouveautés dans la rubrique « charger des données »Créer un jeu de données / créer un calendrier Évaluer l’intégrité / comparer deux versions Évaluer l’intégrité / rapprocher deux écritures Nouveautés dans la rubrique « transformer et analyser »Valeurs en liste / modifier le séparateur des valeurs Valeurs en liste / recoder des clés par des valeurs (ou l’inverse) En-tête / enlever le délimiteur Colonnes : comparaison / identifier le minimum et le maximum Colonnes : comparaison / comparer une valeur et plusieurs colonnes Lignes / décaler vers le haut ou le bas Agrégats / extraire un dictionnaire (tri à plat sur plusieurs colonnes) Enrichissement / créer une empreinte (hash) pour chaque donnée Intervalles / centrer et réduire (intervalle [0,1] ou [-1,1]) Intervalles / comparer les valeurs et une liste de seuils Nouveaux tutorielsSystème d’aide à la décision (planificateur/inscriptions) Compter des jours d’absence ou de présence sur une période Améliorations diverses Installer ou contribuer Illico : présentation rapide Illico est orienté dans une approche généraliste de la donnée et s’adresse en premier lieu aux experts métiers responsables de leurs données (application de gestion RH, budgétaire, etc.). Les informaticiens et data scientist, déjà outillés par ailleurs, pourront également y trouver un intérêt comme complément pour vérifier rapidement le résultat d’un programme par exemple. Illico s’utilise directement sur le site Web officiel (les données restent dans le navigateur) ou en local après avoir téléchargé et décompressé l’archive sur votre poste. Il s’agit d’une copie conforme du site Web, une simple page Web (ni serveur Web ni serveur de base de données). Voir aussi les épisodes précédents. Interface utilisateur Le côté gauche de la page Web contient un menu en trois rubriques : charger des données, transformer et analyser, configurer. Transformer et analyser contient plus de 120 fonctions de traitement ou d’analyse de données, regroupées par thème. L’autre côté de la page présente les paramètres associés à chaque fonction. Un lien vers la documentation est toujours présent. On commence bien entendu par charger des données. Le jeu de données à manipuler est importé par copier-coller (l’interface universelle) ou par fichier au format TSV, CSV et variantes. Il peut aussi être généré (liste d’identifiants, liste de jours, etc.). Illico n’est pas un tableur et ne montre pas directement le résultat des manipulations. On le découvre dans un nouvel onglet après avoir choisi l’affichage CSV, tableau HTML ou texte (police monospace, les colonnes sont alignées visuellement). On l’exportera en CSV pour le récupérer (UTF-8 + BOM). Ces formats d’export sont toujours disponibles à l’écran dans le bandeau supérieur : aperçu CSV, tableau, texte. Une fois les données chargées tout se passe dans transformer et analyser. Par exemple pour traiter les singletons et doublons : Particularité de l’outil : le journal de bord Qualifier les données est le plus souvent une activité exploratoire. On perd rapidement de vue ce qui a été corrigé, combien de données ont été modifiées, etc. Pour éviter cet écueil, Illico consigne chaque action et les résultats obtenus afin d’en faciliter sa vérification (caractère reproductible), sa qualité (analyse des étapes) et éventuellement son automatisation dans un autre outil (dérouler l’algorithme). La dernière colonne rappelle le nom du fichier exporté, par défaut automatiquement horodaté. La rubrique configurer permet de modifier ce comportement et de renommer le fichier de sortie à chaque export, c’est le cas dans l’exemple. Nouveautés dans la rubrique « charger des données » Cette rubrique regroupe les différentes fonctions pour créer un jeu de données, on y trouve aussi désormais des traitements pour évaluer l’intégrité d’un jeu de données. Ci-dessous, les titres reprennent ceux des menus concernés par les nouveautés. Créer un jeu de données / créer un calendrier Crée un calendrier borné par deux dates. On indique en paramètres les jours de la semaine à conserver (seulement lundi et mardi par exemple). Une colonne contient la date, l’autre contient les jours. Évaluer l’intégrité / comparer deux versions Je me suis plus ou moins inspirée de Meld, Beyond Compare et Wdiff. On charge un deuxième jeu de données présentant les colonnes dans le même ordre que le premier. Il n’y a pas de contrainte sur les libellés de colonnes. Cette fonction extrait au choix : les lignes communes, les lignes avec le même identifiant (sélection possible de plusieurs colonnes) mais dont le reste de la ligne diffère, le jeu de données A mis à jour par B ou l’inverse. Elle permet aussi d’identifier les collisions quand une source possède plusieurs lignes avec un même identifiant et que le reste de la ligne diffère. Évaluer l’intégrité / rapprocher deux écritures Cet assistant de correspondance floue sur une colonne (ou fuzzy-matching) combine plusieurs traitements de données disponibles séparément dans Illico. La fonction calcule la distance d’édition ou un ratio de similarité (nombre de mots communs) en adaptant la sensibilité indiquée par l’utilisateur. C’est-à-dire qu’elle peut prendre en compte ou ignorer la casse, les accents, les articles (l', le, la, etc.), les caractères non-alphanumériques et l’ordre des mots. Les espaces consécutifs ou les espaces en début et fin de valeurs sont automatiquement réduits pour les premiers et supprimés pour les seconds. L’utilisateur peut décider de simuler, pour voir les meilleures propositions d’appariement, ou d’apparier directement le jeu de données avec la meilleure proposition. Nouveautés dans la rubrique « transformer et analyser » Cette rubrique regroupe des fonctions d’analyse (format, vide, agrégat, etc.) et/ou de transformations (recodage, nouvelle colonne résultat de telle opération, etc.). Les transformations, y compris si l’action ne modifie rien, sont consignées dans le journal de bord. Là encore, les titres reprennent ceux des menus concernés par les nouveautés. Valeurs en liste / modifier le séparateur des valeurs Certaines cellules de tableau contiennent parfois plusieurs valeurs séparées par une virgule. Par exemple dans un tableau à deux colonnes une ligne peut comporter une valeur à gauche et une liste de plusieurs valeurs à droite, ou bien dans une forme plus structurée, une liste de paires {clé=valeur} : Une valeur Plusieurs valeurs en liste abc 2020, 2021, 2022 bca 2022, 2023, 2024, 2025, 2026 Une valeur Une liste de paires clé=valeur abc 2020=1, 2021=2, 2022=1 bca 2022=1, 2023=2, 2024=1, 2025=2, 2026=1 Les fonctions concernant les valeurs en liste permettent de les transformer ou les analyser sans devoir les déstructurer (pivot) ni recourir aux expressions rationnelles (efficaces mais particulièrement techniques pour un utilisateur non-informaticien). Désormais on peut aussi librement « modifier le séparateur des valeurs » dans les valeurs en liste, par exemple pour remplacer la virgule par un point virgule. Valeurs en liste / recoder des clés par des valeurs (ou l’inverse) Toujours dans la même problématique, on souhaite cette fois évaluer et/ou recoder les valeurs bien qu’elles soient codées sous forme d’une liste de valeurs (dans une même cellule ou un même colonne). Pour cela, on donne une table de correspondance (un bloc de texte multi-ligne) et on choisit le résultat de l’opération, c’est-à-dire de conserver dans le tableau : seulement les valeurs sans correspondance, seulement les valeurs avec correspondance mais sans les recoder, seulement les valeurs avec correspondance en les recodant, toutes les valeurs, celles avec correspondance seront recodées (l’ordre des valeurs est conservé). On peut l’utiliser pour passer d’un code numérique (identifiant machine) à un libellé texte (lisible par un humain), ce qui était le problème à l’origine de cette fonction, ou s’en servir pour recoder en masse, comme dans cet exemple : Un organisme de formation planifie des sessions à la journée : formations | jours thème A | 2020-01-18, 2020-02-04 thème B | 2020-02-04, 2020-02-05 thème C | 2020-02-05 Mais certaines dates doivent être déplacées, 2020-02-04 vers 2020-02-05 et 2020-02-05 vers 2020-02-08. Bien qu’il y ait plusieurs recodages, la modification est résumée à une seule action. Et on obtient un nouveau planning : formations | jours thème A | 2020-01-18, 2020-02-05 thème B | 2020-02-05, 2020-02-08 thème C | 2020-02-08 En-tête / enlever le délimiteur On s’en doute, les fonctions d’en-tête permettent de renommer ou de modifier les libellés de colonnes en ajoutant ou supprimant des préfixes. Une autre action intéressante est de pouvoir exporter verticalement ou horizontalement la ligne de libellés (bien utile lorsque l’on documente une base de données legacy avec des tables de plusieurs centaines de champs). On peut désormais supprimer les délimiteurs (apostrophe, guillemet et autres) autour des libellés. Colonnes : comparaison / identifier le minimum et le maximum Cette fonction complète les outils de comparaisons de texte (comparer n colonnes deux à deux et calculer la distance d’édition). Elle effectue une comparaison numérique sur les valeurs des colonnes sélectionnées, puis détermine la valeur minimum ou la valeur maximum dans chaque ligne. En option, les valeurs vides sont converties en zéro pour la comparaison. Colonnes : comparaison / comparer une valeur et plusieurs colonnes Pour chaque ligne, compare la valeur d’une colonne de référence aux valeurs des colonnes sélectionnées. Les comparaisons seront textuelles (égales, différentes) ou numériques (<, >, …). Les résultats sont indiqués dans une nouvelle colonne qui contient les valeurs respectant la comparaison choisie. Lignes / décaler vers le haut ou le bas Très comparable à la fonction lag de SAS, cette fonction recopie, autrement dit décale, les valeurs d’une colonne soit vers le haut, soit vers le bas. Le décalage s’effectue sans condition particulière ou bien en tenant compte d’un identifiant choisi dans une autre colonne. Comme toujours, une troisième colonne accueille les résultats. Dans ce tableau, la colonne A est notre identifiant : col A | col B abc | 2020 abc | 2021 abc | 2023 def | 2020 def | 2022 abc | 2025 En décalant vers le haut les valeurs de la colonne B, le tableau devient : col A | col B | col C abc | 2020 | 2021 abc | 2021 | 2023 abc | 2023 | 2025 def | 2020 | 2022 def | 2022 | abc | 2025 | Si on choisit d’opérer le décalage qu’au sein d’une même série (succession de lignes avec le même identifiant), la valeur de la dernière ligne n’est pas copiée dans la troisième colonne : col A | col B | col C abc | 2020 | 2021 abc | 2021 | 2023 abc | 2023 | def | 2020 | 2022 def | 2022 | abc | 2025 | Agrégats / extraire un dictionnaire (tri à plat sur plusieurs colonnes) Dans Illico, les fonctions d’agrégats regroupent surtout des fonctions d’analyse : connaître le format (valeur vide, cardinalité, nombre de caractères min-max, etc.), tri à plat, exploration de données, etc. Cette nouvelle fonction résume la sélection de n colonnes à un dictionnaire des combinaisons des n-tuples de valeurs (col1, col2, etc.). La fonction présente le nombre d’occurrences pour chaque combinaison de n-tuples de valeurs. Enrichissement / créer une empreinte (hash) pour chaque donnée Ce groupe de transformations regroupe une fonction de fusion/jointure avec un autre jeu de données (fichier texte CSV ou variante) et une fonction de chiffrement/déchiffrement (algorithme de chiffrement de Blaise de Vigénère). Une nouvelle fonction permet de hasher les valeurs de la colonne sélectionnée. À l’origine, l’idée était de s’appuyer sur un hash pour simplifier le développement de jointures sur plusieurs colonnes. En attendant sa concrétisation, l’implémentation de base est devenue une fonction de transformation de données à part entière. L’implémentation est empruntée à cette discussion sur stackoverflow. Intervalles / centrer et réduire (intervalle [0,1] ou [-1,1]) Ajoute une colonne au tableau avec le résultat de la standardisation — centrer et réduire — des valeurs sélectionnées. Intervalles / comparer les valeurs et une liste de seuils Les valeurs d’une colonne sont comparées à une liste de seuils (au choix : planchers ou plafonds) puis une colonne est ajoutée pour indiquer quel seuil le plus proche a été dépassé. C’est particulièrement utile lorsque l’on cherche à créer des groupes des données, comme pour décomposer la population en segments : 10-25 ans, 25-30 ans, etc. Voyons un exemple, avec un tableau des âges : col A | col B abc | 20 def | 30 ghi | 40 Et comparons avec une liste de seuils : 0 25 30 50 Le résultat de la comparaison sera indiqué dans la troisième colonne : col A | col B | col C (B strictement inférieur aux seuils) abc | 20 | 25 def | 30 | 50 ghi | 40 | 50 Nouveaux tutoriels En plus de la documentation utilisateur, un ensemble de tutoriels est livré avec l’outil et s’inspire des cas concrets rencontrés dans mes activités. Les plus classiques sont : détecter/vérifier l’encodage au chargement des données, harmoniser des variantes d’écriture d’une même valeur (signifiant), séparer en deux colonnes une colonne contenant le nom et le prénom, détecter des inversions nom et prénom ou des écritures erronés (distance d’édition) sur les noms, etc. Sur le plan pédagogique, ces tutoriels sont utilisés comme support de formation. Deux tutoriels ont été ajoutés : Système d’aide à la décision (planificateur/inscriptions) Lorsque l’on utilise un outil de planification (doodle, etc.), on obtient souvent un tableau contenant des colonnes de dates avec les disponibilités des participants sur chaque ligne. Le tutoriel amène l’utilisateur à transformer les données pour obtenir un tableau à trois colonnes : les deux premières décrivent un groupe de date et le nombre de date dans ce groupe, tandis que la troisième liste tous les participants qui ont validé ce groupe de date. On détermine donc facilement les participants qui ont le moins de disponibilité. C’est pratique pour repérer les contraintes des participants « ressources », c’est-à-dire ceux qui sont indispensables à la réunion ou ceux dont l’absence remet en cause son intérêt. Compter des jours d’absence ou de présence sur une période Ce tutoriel présente une nouvelle option du calcul du nombre de jours entre deux dates (début — fin) pour réduire le calcul aux jours ouvrés de la semaine, c’est-à-dire du lundi au vendredi. Améliorations diverses Les autres améliorations ont porté sur l’ajout de paramètres aux fonctions existantes (sous forme d’options), quelques corrections de bugs d’affichages mineurs et un nouveau mode de fenêtrage. La partie droite peut désormais occuper tout l’espace, ce qui est plus agréable sur des petits écrans et facilite notamment l’utilisation de la fonction Agrégats / explorer les données dans laquelle on fait apparaître des tableaux de synthèse en cascade (chaque clic ouvre une synthèse sur l’axe d’analyse suivant) : En 2021, je prévois de finir le nettoyage des styles CSS (simplification et documentation) et de généraliser les options de comportement dans les calculs (valeurs vides ignorées ou traduites par zéro). Installer ou contribuer Pour utiliser Illico, il suffit de décompresser un zip (ou tar.gz). La documentation et les tutoriels sont dans le zip, générés dans les formats HTML et PDF. Le code est également disponible sur un dépôt Git (licence GPL). Le dépôt contient les sources de l’application, de la doc, des tutos et les scripts pour générer les différents formats de sortie et empaqueter. N’hésitez pas à contribuer ! Télécharger ce contenu au format EPUB Commentaires : voir le flux Atom ouvrir dans le navigateur
    asky
  • Windows 10 : une chaîne de caractère le fait planter à tous les coups
    Un certain chemin réseau provoque l’apparition d’un écran bleu de la mort. Aucun correctif n’est prévu pour l’instant.
  • Actualité : L'indice de réparabilité s'affiche aussi sur Les Numériques
    © DragonImages – iStock Depuis le 1er janvier 2021, les smartphones, ordinateurs portables, téléviseurs, lave-linge (à chargement frontal) et tondeuses à gazon électriques (autonomes ou non) commercialisés en France doivent arborer un nouveau logo et une note : l'indice de réparabilité. Fruit de plusieurs...
    Renaud Labracherie
  • Netgear Insight 6.0 est disponible
    Nouvelle année, nouvelle version d'Insight chez Netgear. Mais le constructeur ayant pas mal fait évoluer son service ces derniers mois, cette mouture 6.0 ne réserve que peu de surprises.
  • Allemagne : Animal Crossing passe la barre du million, le demi-million pour The Last of Us Part II
    Sans aucun doute le jeu le plus vendu dans le monde en 2020, Animal Crossing : New Horizons n'a pas chômé en Allemagne, territoire sur lequel il a dépassé le million d'exemplaires vendus.
    Jarod
  • Test de HITMAN 3 et un Appelez moi le Directeur à ne pas manquer... votre programme de la semaine du 18/01/2021
    C'est une semaine importante pour Gamekult qui s'ouvre ce lundi, et pas seulement parce que vous pourrez y lire prochainement le test du premier grand rendez-vous de l'année JV, celui de Hitman 3. Nous aurons également l'occasion de nous réunir pour le premier Appelez-moi le Directeur de l'année, l'occasion de faire le tour des projets en cours et des évolutions qui arrivent sur votre site favori. Une intervention à ne pas manquer, puisqu'elle aura lieu en direct sur Twitch le vendredi 22 janvier à partir de 17:30. D'ici là, excellente semaine et encore merci pour votre fidélité !
    La rédac
  • Mortal Kombat : le nouveau film laisse apparaître ses premières images
    Prévu pour une sortie en salles (si possible) et sur la plateforme payante HBO Max le 16 avril prochain, ce nouveau long-métrage sera financé par Warner Bros. (qui édite le jeu vidéo et en détient les droits) et réalisé par Simon McQuoid, qui fera ses débuts en tent que réalisateur sur un tel format.
    Le Père Fidalbion
  • Virgin Orbit a lancé une fusée depuis un avion
    Crédits : Virgin OrbitC’est une grande première pour Virgin Orbit. Après une tentative manquée en mai dernier, la société de Richard Branson a envoyé avec succès une fusée dans l’espace, à partir de l’aile d’un Boeing 747. C’est sur Twitter que la firme a annoncé la bonne nouvelle. « Notre fusée préférée est en orbite autour de notre planète préférée ! Aucune sensation n’est plus douce. » Dimanche, l’avion a décollé depuis le Port aérien et spatial de Mojave, en Californie. Quelque temps plus tard, l’avion hôte Cosmic Girl a déployé avec succès la fusée LauncherOne au-dessus de l’océan pacifique. Sur le réseau social de l’oiseau bleu, la firme dévoile les impressionnantes images de ce succès sans précédent. On y voit la fusée attachée sous l’aile de l’avion modifié pour l’occasion. Une fois que les deux dispositifs ont atteint la bonne hauteur, l’avion lâche la fusée qui se propulse grâce à son propre moteur. À son bord, LauncherOne comprenait neuf missions de la NASA et de plusieurs universités, dont la plupart lançaient des cubesats (nano-satellites) et autres minuscules orbiteurs. Depuis hier, la fusée a d’ailleurs libéré les satellites avec succès. C’est beaucoup mieux que la première mission, où la fusée ne s’était pas allumée. Today's sequence of events for #LaunchDemo2 went exactly to plan, from safe execution of our ground ops all the way through successful full duration burns on both engines. To say we're thrilled would be a massive understatement, but 240 characters couldn't do it justice anyway. pic.twitter.com/ZKpoi7hkGN — Virgin Orbit (@Virgin_Orbit) January 18, 2021 Un lancement à moindre coût Cette expérience est une avancée majeure dans le domaine du lancement spatial puisqu’il promet de réduire drastiquement les coûts de mise en service des satellites. Il faut dire que là où une rampe spatiale était nécessaire, le dispositif de Virgin ne nécessite en théorie qu’une piste de décollage. Les rampes sont souvent coûteuses, c’est donc une grosse économie. Le projet bénéficie d’ailleurs du soutien de la NASA dans le cadre de son programme de services de lancements de classe Venture, destiné à explorer de nouvelles méthodes pour amender des charges utiles dans l’espace. Reste à voir désormais si la firme réussira à démocratiser ses services. 19 Commentaires NASA Worm Logo Sweat à... 241 g, coupe classique, col tissé 31,49 EUR Vérifier le prix Virgin Orbit a lancé une fusée depuis un avion
    Julie Hay
  • [CES 2021] Ubiscale présente Feelloo, un collier de suivi d'activité pour chat sans abonnement
    Ubiscale, jeune entreprise rennaise fondée en 2015, se lance sur le marché des accessoires pour chats. Elle a conçu Feelloo, un médaillon compact et léger qui permet de suivre les crapahutages de nos félins domestiques. Son principal atout : aucun abonnement n'est nécessaire, car il s'appuie sur le réseau Wi-Fi du domicile et, en cas […] Lire l'article
    Julien Bergounhoux
  • Polémique WhatsApp : Facebook temporise, mais ne recule pas
    Après deux semaines tempétueuses, WhatsApp fait un « geste » envers ses utilisateurs. Ils n’auront plus à signer obligatoirement les nouvelles conditions d’utilisation avant le 8 février pour continuer à utiliser le service. Mais il faudra bel et bien le faire d’ici quelques mois.
  • Agenda du Libre pour la semaine 3 de l'année 2021
    Comments
    Cascador
  • Premiers pas avec le langage Rust
    Comments
    Arkerone
  • XPC Slim DA320 : Shuttle craque à son tour pour les processeurs Ryzen d'AMD
    Shuttle était l'un des rares fabricants de mini PC à ne pas encore avoir proposé de machine permettant d'intégrer un processeur sur socket AM4. C'est désormais chose faite avec un modèle fin et compact. Un format que proposent déj...
  • Test Yamaha SR-C20A : une barre de son très compacte et sans fioritures
    La SR-C20A est le symbole d’une nouvelle approche pour Yamaha, qui s’essaye ici à la barre de son ultra compacte pour petits téléviseurs et moniteurs. Reste à espérer que cette “miniaturisation” ne soit pas synonyme de sacrifice des performances sonores... ## Présentation“Petite mais puissante”, voilà l’argument majeur de la SR-C20A, la plus petite b...
    Benoît Campion
  • Cyberpunk 2077 : le développement du jeu n’aurait débuté qu’en 2016
    Crédits : CD ProjektAlors que, la semaine dernière, Marcin Iwiński s’excusait de l’état de Cyberpunk 2077 sur les consoles ancienne génération, le jeu se voit une nouvelle fois sous le feu des projecteurs alors que Bloomberg vient de sortir un rapport sur la période de développement du jeu. Bloomberg a interviewé 20 employés et ex-employés sur le développement de Cyberpunk 2077 et a obtenu des informations intéressantes. Ainsi, l’on apprend que le développement de Cyberpunk 2077 n’a pas débuté avant 2016 alors qu’il avait été annoncé en 2012. À cette époque, les développeurs de CD Projekt Red étaient encore focalisés sur The Witcher 3 : Wild Hunt et n’ont pas pu donner toute leur attention à Cyberpunk 2077. Le développement du jeu a donc pris du retard, ce qui a conduit à une période de crunch intense les mois précédents sa sortie. Les employés ont dit avoir ressenti une forte pression afin de respecter l’échéance de la sortie du jeu, et ce détériorant leurs conditions de travail. Beaucoup d’entre eux savaient que sortir un jeu bien fini pour la date limite imposée était irréaliste. D’autant plus que, à cause du COVID-19 et de la période de confinement, les développeurs PC et les testeurs de la version sur consoles ne travaillaient plus ensemble, ce qui a conduit à une telle différence entre les deux versions. Le rapport mentionne que la démo du jeu dévoilée lors de l’E3 2018 était « presque entièrement fausse », ce qui a poussé le directeur de CD Projekt Adam Badowski à adresser ces propos. Il soutient dans un tweet qu’une démo n’est pas une version du jeu définitif et qu’en deux ans, beaucoup de changements peuvent être opérés. Il explique aussi qu’un jeu ne ressemble à sa version finale que quelques mois avant sa sortie et que les démos font aussi partie du processus de création, servant à tester certaines mécaniques que le studio peut choisir de supprimer ou de ne pas utiliser. Toutefois, Adam Badowski a raison quand il dit que la version PC du jeu a été très bien accueillie et a reçu de très bonnes notes de la part des médias spécialisés. Cyberpunk reste en effet un succès, malgré ses nombreuses failles et bugs sur les consoles ancienne génération. Une prochaine mise à jour prévue dans quelques jours devrait régler une partie de ces problèmes. I’ve read your piece and tweets, thank you for the read. I have some thoughts. https://t.co/T3qACdrnwM pic.twitter.com/wuzy5lXoqQ — Adam Badowski (@AdamBadowski) January 16, 2021 Promo Cyberpunk 2077 Edition D1 (PS4) 69.99 € 40.35 € Vérifier le prix Patientez... Nous cherchons le prix de ce produit sur d'autres sites Cyberpunk 2077 : le développement du jeu n’aurait débuté qu’en 2016
    Elisa Rahouadj
  • L'échec récent de la Nasa compromet-il le retour de l'Humanité sur la Lune ?
    Un test d’allumage des moteurs de la future fusée a tourné court ce week-end. Cet échec pourrait retarder le programme Artémis de la NASA qui vise à renvoyer une mission habitée sur l’astre dès 2024.
  • Le récap' des bons plans du moment, semaine 3
    C’est la dernière ligne droite avant les soldes qui débuteront dès mercredi 8h. La Team Bons Plans sera évidemment sur le qui-vive pour faire part des meilleures offres du moment. En attendant, voici le récapitulatif des offres ac...
  • Débranchez tout de suite ce chargeur sans-fil Belkin pour iPhone, il est dangereux !
    Belkin, équipementier et fabricant d'accessoires bien connu, procède à un rappel de produit en urgence. Est concerné son modèle de chargeur sans-fil avec support, nom de code WIZ003. Son bloc d'alimentation est susceptible de surchauffer et de prendre feu.