Linux Mint – Migration de la version 20.3 vers la 21

Bonjour,

Le 1er Août, nous avions fait un article pour présenter la version 21 de Linux Mint. A ce moment là, la procédure pour la mise à niveau vers cette version n’était pas encore diffusée. C’est maintenant chose faite depuis le 8 Août comme on peut le voir ici.

Cette mise à niveau va s’appuyer sur le nouvel outil graphique présenté précédemment dans cet article et qui a pour but de faciliter les différentes étapes qui étaient jusqu’ici réalisées entièrement en lignes de commande comme c’était le cas lors du passage de la version 19.3 à la version 20.

Ceci dit, tout n’est pas magique et cela peut encore être amélioré et simplifié comme déjà dit par plusieurs personnes dont Blabla Linux et Adrien de Linuxtrick. Nul doute que l’équipe de Linux Mint continuera d’apporter des améliorations sur ce sujet et que la mise à disposition de cet outil n’est qu’une première étape.

Nous allons donc voir ensemble comment se déroule cette mise à niveau ! La machine utilisée ici a été installée avec la version 20.3 en Mars de cette année. Elle a été utilisée plusieurs fois et maintenue à jour assez régulièrement depuis. En dehors des logiciels fournis de base avec Linux Mint, les logiciels suivants ont été installés :

  • GIMP en provenance des dépôts officiels et disponible de base dans la logithèque
  • Freetube en flatpak et disponible de base dans la logithèque
  • Element avec l’ajout d’un dépôt additionnel et donc non disponible de base.

Le fond d’écran et le thème ont été changés mais en gardant ce qui était proposé de base.

Avant de se lancer dans la mise à niveau, il faut s’assurer d’être sur la version 20.3 de Linux Mint. Pour cela, il suffit d’aller dans les paramètres > Information système :

Si vous êtes sur une version inférieure à la 20.3 (20.2 par exemple), il faudra effectuer une mise à niveau. Cela peut se faire simplement en graphique, comme indiqué ici.

Si c’est indiqué 20.3, c’est bon et il reste plus qu’à vérifier que l’on est à jour en forçant une actualisation dans le gestionnaire de mises à jour (petit bouclier à côté de l’heure puis bouton actualiser en haut) :

Si des mises à jour sont affichées, les installer et si c’est bon comme ci-dessus, on peut alors continuer vers la mise à niveau !

Bien que la procédure officielle annonce que l’installation de MintUpgrade doit se faire en lignes de commande, il reste possible de réaliser l’installation en graphique via la logithèque :

Ceci dit, son exécution devra se faire via le terminal avec la commande : sudo mintupgrade

Et c’est ici clairement que deux choses peuvent être améliorées : Tout d’abord, rien n’indique qu’une mise à niveau est disponible et l’outil graphique nécessite de passer par un terminal. Ce qui n’est pas terrible pour une personne non à l’aise avec l’informatique ou qui ne suit pas spécialement les évolutions autres que les mises à jour proposées par le système.

Quoi qu’il en soit, voici le résultat une fois installé et la commande magique exécutée :

A noter qu’il faudra garder le terminal ouvert. Celui-ci pourra être utile en cas d’erreur mais aussi pour vérifier que le processus continue bien son cours.

Petit tour dans les préférences pour regarder ce qui est proposé et pour décocher la vérification d’instantané TimeShift que nous n’utilisons pas en machine virtuelle :

Ceci dit, par sécurité, nous vous encourageons fortement à utiliser cet outil avant d’effectuer la mise à niveau.

Et maintenant, on clique sur « C’est parti ! » et la première étape s’affiche, on valide avec OK :

Après quelques instants, un premier « problème » remonte lié à Element et au dépôt ajouté pour installer celui-ci. Il est proposé de le désactiver, ce que nous acceptons en cliquant sur « Réparer » :

Ensuite, c’est carrément l’outil que l’on nous demande de supprimer :

Cette fois, nous ne souhaitons pas sa suppression et on se rend donc dans les paramètres pour ajouter un paquet orphelin :

Et là, un 3ème souci… Il faut entrer manuellement le nom des paquets et un par un… Ce qui n’est vraiment pas pratique. Heureusement, dans notre cas, il n’y avait qu’un paquet concerné. Une fois fait, on demande une revérification et tout est bon, la prochaine étape est proposée :

On valide avec le OK et on obtient la liste des paquets qui vont être installés / retirés, on accepte avec OK également :

Et on arrive à la phase 3 qui est la plus importante car c’est ici que la mise à jour va réellement se faire :

On valide par OK et on attend que la mise à jour se fasse. Le temps de mise à jour va varier en fonction de la machine utilisée ainsi que la vitesse de la connexion internet.

Après quelques temps de nouveaux paquets orphelins sont détectés et on nous propose de les supprimer :

On valide en cliquant sur « Réparer » et la mise à niveau se poursuit pour finalement arriver à cet écran :

Tout semble OK, il ne reste qu’à redémarrer pour vérifier que tout va bien 😉

Pas de souci au redémarrage et après vérification, la machine est désormais sur la version 21 :

Le thème et le fond d’écran ont bien été conservés et toutes les applications semblent fonctionnelles, même Element. En revanche, le dépôt pour Element n’a pas été réactivé et il faut donc aller dans les Paramètres > Sources de mises à jour pour le réactiver :

Il est dommage qu’il ne soit pas proposé ou indiqué que cela est à réactiver !

On notera que normalement à ce stade, il est demandé de supprimer l’outil MintUpgrade, ce qui est possible en ligne de commande ou via la logithèque. Ceci dit, si cette étape est oubliée, cela n’aura aucune influence sur le fonctionnement de la machine.

Voilà pour cette mise à niveau loin d’être parfaite et facile pour un utilisateur lambda mais petit à petit cela s’améliore donc peut-être qu’un jour on pourra faire cela aussi facilement que les mises à niveau mineurs (ex : de 20.2 à 20.3).

Dans notre cas, cela c’est bien passé et du premier coup car nous utilisons quasiment que les paquets proposés via la logithèque, ce qui limite fortement la casse et les galères au niveau des manipulations.

En espérant que cet article vous aura plu et pourra vous aider dans le cas où vous souhaiteriez passer à la version 21 de Linux Mint.

3 réflexions au sujet de « Linux Mint – Migration de la version 20.3 vers la 21 »

  1. Merci pour le partage ! J’espère que ça pourra aider certaines personnes.

    Après, reste les soucis liés aux paquets et dépôts étrangers (ou PPA) comme tu as eu et que d’autres auront aussi inévitablement.

    Et potentiellement des soucis avec certaines cartes Nvidia comme mentionnés dans les messages Mastodon ci-dessus.

    En dehors de ça, ben j’ai migré 3 machines physiques sans souci et ça tourne bien, même si j’ai pas l’impression d’avoir migré sur une nouvelle version ^^

    En soi, ça ne vaut pas le coup de se presser et je pense que certains PC que je maintiens vont garder la 20.3 un petit moment encore vu que pas de besoin spécifique pour passer sur des versions logicielles plus récentes.

    Et toi, tu as fini par migrer sur la version 21 finalement ?

    J’aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.