Moteurs de recherche, des alternatives à Google ?


Bonjour,

Une fois n’est pas coutume ! C’est pour cela qu’aujourd’hui nous allons parler des moteurs de recherche.

Mais tout d’abord, qu’est-ce qu’un moteur de recherche ?

Un moteur de recherche est une application web permettant de retrouver des ressources (pages web, articles de forums Usenet, images, vidéo, fichiers, etc.) associées à des mots quelconques.

D’après Wikipédia : https://fr.wikipedia.org/wiki/Moteur_de_recherche

Un exemple des plus connus, Google.

Pourtant, Google n’est pas le seul moteur de recherche, loin de là même. Dans les plus connus, nous pourrons également citer Yahoo!, Bing & Lycos. Vous trouverez des informations sur ces moteurs de recherche ici : http://www.rodeur.info/moteurs-de-recherche/
Mais la liste ne s’arrête pas là. Il y en a bien plus que l’on peut le croire et donc il y en a pour tous les goûts.

Par exemple, nous avons choisi de mettre DuckDuckGo sur Intuitive Portal car nous trouvons ce moteur de recherche intéressant et nous souhaitions vous le faire découvrir.

Observons maintenant comment celui-ci se comporte et à quoi il ressemble. Tout d’abord la page d’accueil :

1_Seach_engines

Simple et claire.

Maintenant au niveau de la recherche, prenons par exemple Airbus qui est une entreprise connue :

2_Seach_engines

On note déjà que DuckDuckGo nous propose une présentation d’Airbus sans que nous ayons à ouvrir un site quelconque. Le site officiel est mis en évidence (dans l’encadré, comme dans les résultats) et la page Wikipédia relative à cette société l’est aussi.

Dans cet encadré, vous y retrouverez des sujets en relation avec votre recherche, cela peut être directement lié ou simplement un produit/article rassemblant des critères similaires.
Vous aurez également la possibilité d’obtenir la définition d’un mot dans cet encadré ou encore de voir les photos/images relatives à votre recherche (en cliquant sur le petit appareil photo), exemple ici :

3_Seach_engines

Autre critère intéressant, c’est que le moteur de recherche n’est pas contre le fait de vous renvoyer vers un autre dans le cas où il n’a plus de résultat à vous proposer, exemple ci-dessous :

4_Seach_engines

Chose rare de nos jours.

C’est toutes ces petites choses qui font que nous aimons ce moteur de recherche et que nous avons choisi d’utiliser celui-ci sur notre portail.
Maintenant, nous utilisons d’autres moteurs de recherche et Google en fait bien évidemment parti.

Dernièrement, nous avons pu découvrir Seeks et grâce à Seeks et DuckDuckGo, nous avons découvert Faroo :

5_Seach_engines

Petit point faible en revanche, c’est que celui-ci reste plus ciblé pour des personnes à l’aise avec l’anglais car il a tendance à mettre en avant des liens en anglais, notamment pour Wikipédia.
Vous pouvez changer les paramètres afin d’affiner au mieux les recherches mais l’encadré mentionné ci-dessus aura une préférence pour l’anglais :

6_Seach_engines

Pour finir, vous trouverez une liste plutôt complète des moteurs de recherche existants sur DuckDuckGo : https://duckduckgo.com/c/Internet_search_engines

Bonne découverte.

Publicités

3 commentaires sur « Moteurs de recherche, des alternatives à Google ? »

  1. Si ces moteurs peuvent donner des résultats plus pertinents que la recherche interne, ils ont aussi leurs limites : leur index peut mettre plusieurs semaines avant d’être mis à jour ; leur algorithme de classement est rarement public ; et ils ne « lisent » pas la syntaxe wiki, uniquement le rendu final, contrairement au moteur interne qui analyse le code wiki et permet donc la recherche par catégories ou par espace de noms, prend en compte les redirections, etc.

  2. Il existe plusieurs manières de rechercher des informations sur Internet en vue d’une revue de la littérature. Tout d’abord, la plus pratiquée mais aussi la plus hasardeuse consiste à utiliser un moteur de recherche « grand public » comme Google ou Yahoo avec le risque de trouver des documents de qualité très variable parmi lesquels il sera difficile, surtout si on n’est pas encore un chercheur très averti, de faire la part entre le bon grain et l’ivraie. Complémentairement aux moteurs génériques, un moteur appelé Google Scholar ( http://www.scholar.google.com ) propose l’accès à des documents spécialisés qui relèvent de la recherche universitaire et constitue dès lors une source d’information plus fiable. De plus, pour chaque document identifié, Google Scholar mentionne le nombre de fois que le document est cité sur le Web ce qui donne une idée de son importance pour le domaine de recherche considéré.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s